......***** Degré Sept / Warm Water Point..." Habeas Corpus ... "......

Chapitre o7 :


Vendredi 28 Novembre, 21h4O
Lac de Sunshine

Il ne faisait pas bien chaud.
En fait, il ne faisait pas chaud du tout, et pourtant, ils étaient tous les deux au bord du lac, Bill blotti sous le bras de Tom pour se réchauffer.

Ses yeux étaient fermés et sa tête blottie dans le cou du blond, son nez effleurant doucement sa peau de temps à autre. Les mains gantées du blond jouaient dans le dos de l'androgyne, doucement, tendrement et le silence régnait en maître dans leur petite bulle de sérénité et de bonheur tout simple.

Tom tourna calmement la tête vers Bill quand celui-ci la sortit du creux de son cou, et leurs lèvres se frôlèrent encore une fois, s'embrassant ensuite. C'était un contact tout bonnement grisant, électrisant, si puissant, et ils en avaient tellement besoin déjà.

Leurs langues se rejoignirent et se taquinèrent quelques secondes avant que leurs bouches ne se séparent. Leurs yeux s'accrochèrent, s'emprisonnèrent. Leurs nez se frôlèrent doucement pendant un petit moment.

Les mots étaient tout bonnement inutiles, vraiment, il ne leur fallait que le silence, le calme et les yeux de l'autre. Mais Tom voulut poser des mots sur tout ça, sur la tempête, le typhon, l'ouragan qui secouait son c½ur et sa tête.

Tom : Bill, je ...

Deux doigts se posèrent sur sa bouche.

Bill : Chut. Ne le dis pas encore, attends encore un peu s'il te plait. Je veux ... je veux être sûr de pouvoir te le dire aussi quand tu me le diras.

Le blond embrassa ses doigts.

Tom : J'ai confiance en toi Bill.

Un battement de cils.

Tom : Je t'aime. Lui murmura-t-il avant de poser ses lèvres sur les siennes pour un bref baiser, Bill sourit.
Bill : Je t'aime ... je t'aime, je t'aime. Répétait-il entre de courts baisers en surface.
Tom : Je sais. Je t'aime ... Je t'aime.

Leurs langues se rejoignirent encore une fois avant que le portable de Tom ne sonne.
Il posa une dernière fois ses lèvres sur celles de Bill avant de décrocher.

Tom : Oui ?
... : ...
Tom : Mm, d'accord, on part.
... : ...
Tom : Oui, ne t'inquiètes pas. A tout de suite.
... : ...
Tom : Oui.


Il raccrocha avant de se tourner vers Bill.

Tom : Il faut qu'on rentre pour le dessert.

L'androgyne hocha de le tête avant de se lever, le blond le regarda avant de le tirer tout contre lui, frottant doucement son visage contre le tissu de son petit pull une fois se veste ouverte.

Bill soupira avant de lui caresser les dreads, profitant des douces caresses de ses doigts sur sa chute de reins comme celles de ses baisers par-dessus le tissu, mais qui étaient destinés à la peau de son ventre. Il se mordit doucement la lèvre avant de prendre la parole.

Bill : Tom ... Lève-toi.

Les yeux noisette de son homologue se plongèrent dans les siens avant qu'il ne se relève doucement, gardant ses mains sur sa chute de reins.
Une fois toute sa taille retrouvée, Bill du relevé un peu la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux, posant doucement ses mains sur son torse pour accentuer le contact.

Bill : Encore. Chuchota-t-il. Dis-le moi encore ...
Tom : Je t'aime.


Un long et doux frisson parcourut le corps du noiraud, il gémit doucement avant de poser son front contre le torse de Tom.

Bill : Encore ... s'il te plait ...
Tom : Je t'aime, fort.


Bill redressa la tête et tendit ses lèvres, Tom les emprisonna sans discussion.
Il en avait tellement envie ...

Tom : Allons-y ... Dit-il alors que ses lèvres étaient toujours collées à celles de Bill.
Bill : Oui ...

Seules leurs bouches se séparèrent avant qu'ils n'entament le chemin du retour. Ils restèrent bien collés l'un à l'autre tout le long du chemin, craignant le froid et la séparation qu'ils savaient déjà proche.

Tom glissa sa clé dans la serrure une dizaine de minutes plus tard et poussa la porte, laissant Bill entrer avant lui avec un petit sourire et un clin d'½il discret.
Bill sourit lui aussi avant d'entrer, il se retourna vers le dreadeux une fois la porte refermée.

Bill : C'est mignon ...
Tom : Quoi donc ?


Ils retirèrent leurs vestes.

Bill : T'es tout galant avec moi. Je savais pas que t'étais comme ça.
Tom : Il y a encore beaucoup de choses que tu ne sais pas sur moi.


Bill baissa les yeux.
Les inconvénients du coup de foudre ...

Tom : Mais tu sauras tout ça bien vite ...

Ses doigts relevèrent le menton de Bill avant qu'il ne pose ses lèvres sur son front, embrassant brièvement sa peau douce.
Bill ferma les yeux et expira longuement, les lèvres entrouvertes et encore rouges du froid au-dehors et de leurs embrassades parfois un peu trop passionnées.
Ils se sourirent encore une fois, les doigts de Tom ne lâchant pas le menton de Bill.

Gwen : Les garçons ?

Bill se figea et n'osa pas se retourner, alors que Tom levait les yeux pour voir sa mère à l'autre bout du hall. Elle sourit doucement en voyant la main de son fils sur le visage du noiraud, mais surtout en voyant la proximité de leurs corps.

Gwen : Venez manger le dessert. Dit-elle doucement, voyant bien que Bill était tendu.

Tom hocha de la tête.

Tom : Encore une seconde.

Elle hocha de la tête sagement avant de quitter la pièce et de refermer la porte derrière elle.
Tom baissa à nouveau le regard vers sa merveille.

Bill : Elle est fâchée ?
Tom : Non. Elle le savait déjà.
Dit-il en frottant son nez contre sa tempe.
Bill : Comment ça ?
Tom : Elle est entré dans la chambre quand tu dormais tantôt.
Bill : Oh ... ... Et ... euh ... ça ne la ...
Tom : Choque pas ? Non. Tant qu'on est heureux ...


Bill soupira bruyamment tout en se collant à Tom, le blond rît légèrement.

Tom : Elle n'allait pas te mange tu sais.
Bill : Mm, j'ai eu un peu peur quand même ...
Tom : De ?
Bill : Que quelqu'un le sache avant ... qu'on soit vraiment sûr.
Tom : Je suis sûr de ce que je fais, de ce que je veux.
Bill : Je ... je veux être avec toi.


Ses doigts se refermèrent sur son grand gilet, brutalement.

Tom : Là. Viens là.

Le dreadeux le serra fort contre lui avant d'embrasser sa joue, plongeant ensuite sa tête dans le cou de Bill pour s'enivrer de son odeur, de sa chaleur.

Tom : Je sais. Moi aussi je veux être avec toi, si fort.

Bill laissa échapper une larme.

Bill : J'ai juste un peu peur que ...
Tom : Ne te soucie pas des gens. Il n'y a que nous, il n'y aura jamais que nous !
Bill : Je t'aime Tom !
Pleurnicha-t-il en agrippant le tissu encore plus fort.
Tom : Moi aussi Bill. Calme toi s'il te plait, je ... ça me fait tellement de mal de te voir comme ça.

L'androgyne pleurnicha encore un peu avant d'essuyer les quelques larmes qui couraient sur ses joues. Tom lui sourit tout en passant ses pouces sur les joues de Bill pour effacer les fines traces de khôl sur sa peau.

Tom : Allez, allons-y avant qu'ils ne commencent à se poser des questions !

Il lui fit un autre clin d'oeil, beaucoup plus malicieux cette fois-ci et Bill rît, avant de se laisser entraîner vers la salle à manger. Tom poussa la porte et il entrèrent.

Charlotte : Ah ! Enfin ! Où est-ce que vous êtes allé ? Qu'est-ce que vous avez fait ? Pourquoi est-ce que tu ne décrochais pas Bill ?!

Bill leva les yeux au ciel avant de se placer légèrement devant Tom, attrapant sa main et entremêlant leurs doigts entre leurs deux corps, le blond sourit doucement.

Bill : Maman, j'ai 19 ans, c'est bon ! On était au lac avec Tom, on a ... discuté, beaucoup. Je n'ai pas décroché parce que mon portable était resté dans la chambre de Tom, voilà.

Leurs mains se serrèrent encore un peu avant de se lâcher.
Ils se sourirent discrètement, tournant un peu la tête l'un vers l'autre avant de se séparer et de s'asseoir l'un en face de l'autre à table.

Charlotte : Oh, je vois ... ... Bien.

Elle aussi, eu un sourire maternel, tout comme Gwen, qui en plus de ça, fit un petit clin d'½il à Bill. Celui-ci lui lança un merci grâce à son regard avant de se tourner vers Tom, qui avait un sourire éclatant sur les lèvres.

Tom : Alors, quel est ce dessert pour lequel tu nous a fait si vite revenir Maman ?!


Ecriture : 1O Avril 2oo9
Publication : 21 Avril 2oo9


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xDer-Austausch

    07/10/2010

    hanlala, je crois que je vais tefaire de la pub, ta fiction est emotionnelle, je suis àfond dans l'histoire.. waouh.

  • Dreams-forever-th-amis

    09/03/2010

    oooo qu'ils sont mignons tout les deux assis devant le lac a se parler et a se confier leurs sentiments qu'ils envers l'autre a se dire des je t'aime a tout va se réconfortant dans leurs sentiments et s'embrassant quel beau cadre idyllique qui nous est représenter. en plus de sa les deux mères sont heureuses pour leur enfant de les voir tant amoureux et heureux et la photo du lac est vraiment belle sa me fais rêvé et envi d'y aller même y habité lol ><

  • Mmh-ouiii-aaaah-encore

    27/09/2009

    Hiiiiiiiiii je gagatise xD
    C'est trop meuuugnon

  • plaisirs-de-pensees

    02/05/2009

    c'est beau l'amour... mais douloureux en secret...

  • plaisirs-de-pensees

    02/05/2009

    le répéter encore et encore, rien que pour en ressentir les effets si désirables

  • Missytz-Kaulitz

    01/05/2009

    si je laver déja lut celui ci ^^
    mais sa na ma pas empécher de le relire ^^
    je matak au chapitre 8^^

  • N-oublie-rien-de-nous

    23/04/2009

    Coucou ! :)

    Encore une fois, j'ai apprécié ce chapitre. D'ailleurs, il n'est pas un peu plus long que les précédents ? *.*

    Pour ce qui est du " contenu " j'aime toujours autant ! Mais j'avoue, que ça me fait un peu bizarre...
    Je veux dire, leur relation est " bizarre " dans le sens où ils sont vraiment proches l'un de l'autre alors qu'ils ne savent même pas le minimum sur l'autre !

    Mais d'un sens, c'est ce qui me plaît aussi. Ta fiction est " nouvelle " et n'est pas ordinaire. C'est très rare de trouver une fiction qui parle d'un coup de foudre... Bon ok, il en existe peut-être quelques unes, mais tu as une manière propre à toi-même pour nous le faire découvrir et je trouve cela génial ! Et puis, contrairement aux autres fictions, " ton " coup de foudre entre Bill & Tom, est " mignon " et même si on peut avoir l'impression qu'ils sont ensemble vite, ça en enlève en rien, à la magie des mots que tu utilises ! *.*

    Par contre, je suis " intriguée " par une chose. Peut-être est-ce fait exprès ? ou c'est peut-être mon imagination, mais dans ce chapitre, j'ai plus ressenti l'amour que Bill pouvait porter à Tom, que le contraire... Ils ont sûrement un caractère différent, mais je ne sais pas, même si Tom a des sentiments forts pour Bill, je ne les ai pas ressentis comme dans les autres chapitres par exemple... Peut-être essayais-tu de faire ressentir plus de choses de la part de Bill ?! En tout cas, je préfère te dire ce que j'en pense ! ^^

    En bref, ton chapitre est encore une fois du " lourd "
    & évidemment, j'ai envie de lire ton prochain chapitre :)
    See you soon.

  • Le-o7e-Neffen-YaOi

    22/04/2009

    Ils. Sont. Trop. Mignooooooonnnnns *-* !

    J'ai adoré ce Chapitre !
    On a l'impression que Bill souffre tellement il est amoureux de Tom, c'est dingue !

    Hâte de lire la suite en tout cas n_n !

    Küss.

  • Binoouh

    22/04/2009

    Au risque de me répéter ...
    Ils sont trop adorable !!!
    Leur attachement si rapide est tellement touchant!

  • Nouvelle-Vie-Yaoi

    21/04/2009

    J'adooore!
    Putain tous les sentiments sont bien retranscris et tous
    Je suis tomber amoureuse je crois Oo
    Bisoux
    Gloomy

Report abuse