......***** Degré Dix-neuf / Giving up Point..." Ultima Ratio ... "......

Chapitre 19 :

Un an et demi passa. Une très, très longue année passa, année pendant laquelle Bill finit sa première année d'Arts Graphiques, année pendant laquelle il emménagea avec Thomas, année pendant laquelle il devînt célèbre à cause de ça, année pendant laquelle il oublia Tom. Il n'y pensait juste plus, ça faisait moins mal que de se forcer à oublier. Il savait que les souvenirs étaient là, mais c'était moins douloureux de les garder enfermer quelque part dans sa mémoire que de se forcer à les oublier complètement.

Il vivait donc avec Thomas, et ils mangeaient ensemble, dormaient ensemble, s'embrassaient, travaillaient parfois ensemble, mais ils ne faisaient pas l'amour. Bill savait que ça faisait du mal à son homme, mais il n'avait réellement pas pu, il y pensait de plus en plus souvent ces derniers temps, se demandant si ça changerait sa relation avec Thomas du tout au tout, un petit peu, ou peut-être pas du tout ... Il n'arrivait pas vraiment à situer l'ampleur de sa décision, il savait uniquement que Thomas se sentirait mieux après, beaucoup mieux, et il se disait aussi qu'un peu de sexe devrait lui faire du bien. Après tout, il était sûr que Thomas serait doux et prévenant, comme toujours. Il pouvait déjà imaginer la tête de l'homme : un tin plus lumineux, un sourire plus franc, plus heureux, des traits rayonnant de bonheur. Il savait que Thomas serait bien plus heureux, mais, et lui alors ? Comment allait réagir son corps ? Comment est-ce que son esprit allait réagir ? Allait-il inconsciemment repousser cet homme après ça ? Allait-il se sentir coupable, triste, soulagé, heureux lui aussi ?

Il ne savait plus quoi faire. Il voulait faire plaisir à Thomas pour leur un an de couple -après tout, il était super avec lui, et il faut l'avouer, Bill avait fini par bien l'aimer. Il avait l'impression que c'était infiniment moins puissant que ce qu'il avait ressenti pour Tom, mais c'était quand même des sentiments ...- et c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit. Alors au lieu de traînasser dans le jardin de la villa à prendre le soleil, il faisait les cent pas dans le salon, juste devant la baie vitrée. Il savait que Thomas allait sûrement l'emmener quelque part le lendemain, puisque c'était leur anniversaire, puis il reviendrait probablement ici, et ... ... Et c'est là que Bill devrait faire le plus gros effort de toute sa courte vie.

Il soupira.
Il ne se forçait pas vraiment -ou il essayait de s'en convaincre-, il en avait envie, mais il avait un peu peur aussi. Il n'avait jamais fait ça avec personne après tout, c'était normal d'avoir peur non ?

L'androgyne secoua vivement la tête et fronça les sourcils en s'arrêtant, il valait mieux qu'il arrête de se perdre dans ses pensées comme ça ; Thomas n'allait pas tarder à rentrer et ce serait bien de lui faire quelque chose à manger ...

[ ... ]

Thomas : Bill, je suis rentré !
Bill : Je suis dans la cuisine !


En entrant dans la cuisine, le dreadeux trouva Bill en train d'appliquer une couche de sauce tomate sur une lasagne qui n'allait pas tarder à aller dans le four. Thomas sourit en desserrant sa cravate, Bill releva la tête et lui sourit aussi.

Bill : Bienvenue à la maison ...

L'homme laissa son porte-document tomber sur une chaise avant de s'approcher de lui, passant ses bras autour de son corps fin. Il l'embrassa lentement, profondément.

Thomas : Tu vas bien ? Demanda-t-il alors que son nez frottait le sien.
Bill : Oui, et toi ?
Thomas : Je vais bien, maintenant ...
Chuchota-t-il en plongeant son nez dans son cou, Bill sourit un peu plus.
Bill : Dure journée ?

L'homme acquiesça en repensant à tout ce qu'il avait fait ce jour-là, encore trop de chose sur une journée ...

Bill lui embrassa le front.

Bill : Tu repars ce soir ?
Thomas : Je devrais, mais je ne pense pas que je vais y aller ...
Bill : Où est-ce que tu dois aller ?
Thomas : Présentation de la nouvelle collection Burberry, les mannequins portent mes bijoux ...
Bill : Thomas, il faut que tu y ailles ...
Thomas : Tu viendrais avec moi ?
Demanda-t-il d'une petite voix.

Il savait que Bill n'aimait pas trop venir aux défilés avec lui; il ne supportait pas le fait qu'il ne pouvait pas s'acheter tous ses magnifiques vêtements, et se sentait horriblement coupable quand Thomas l'emmenait en backstage pour qu'il choisissent ce qu'il veut, tout ce qu'il veut. Bill le regarda dans les yeux, cligna une fois des paupières.

Bill : C'est d'accord, je viens avec toi.

Thomas releva la tête, surpris, puis il sourit.

Thomas : Pour de vrai ?
Bill : Oui, pour de vrai. Et si tu allais choisir mes vêtements pendant que je finis de faire à manger ? Je te fais confiance, ne me sors pas de kilt s'il te plaît ! Je sais que Marc Jacob en porte, mais je ne suis pas Marc Jacob !


Thomas rigola longuement à cette réflexion. Il y a de ça à peu près deux semaines, Marc Jacob lui avait demandé la taille de Bill afin de lui faire une série de kilts magnifiques, que Bill ne mettrait sûrement jamais, mais qui était bel et bien là, dans le dressing.

Thomas choisissait souvent -pour ne pas dire tout le temps- les vêtements de Bill quand il sortait. Bill avait de magnifiques vêtements, mais il ne savait jamais quoi porter, et quand. Alors le dreadeux, qui lui savait toujours exactement quoi porter et avec lesquels de ses bijoux, choisissait tout ça très méticuleusement, et une fois que le noiraud avait enfilé le tout, il le trouvait toujours magnifique, toujours.

[ ... ]

Bill : Thomas, c'est prêt !

Il entendît quelqu'un courir dans les couloirs et rit discrètement. Thomas ressemblait vraiment à un adolescent parfois ...

Il posa l'assiette sur la table et retira le tablier au moment où Thomas attrapait sa fourchette.

Bill : Fais attention, c'est ...
Thomas : CHAUD !
Bill : Oui, chaud, fais attention. Je vais prendre une douche.


Il l'embrassa sur le front avant de disparaître à l'étage.

[ ... ]

Thomas : Ne bouge pas, encore deux secondes ...

Il finissait de fixer les pinces dans les cheveux de Bill, et c'était parfait à présent.

Thomas : Voilà, on peut y aller ...

Bill acquiesça silencieusement et attrapa son sac, dans lequel il fourra le magazine Burberry avec un stylo Mont Blanc.

Bill : On va être en retard. Constata-t-il alors que le chauffeur demarrait sur les chapeaux de roues.
Thomas : Mh, juste un peu ...

[ ... ]

C'était déjà la fin du défilé, et Bill l'avait passé avec le fiancé d'un des mannequins qui défilait, mais il ne se souvenait déjà plus de son nom. Ils s'étaient extasiés ensemble devant les magnifiques vêtements, bijoux, chaussures et accessoires, et Bill n'avait pas pu s'empêcher de cocher un nombre assez important de créations dans le magazine. Il se sentait déjà rougir rien qu'à l'idée de montrer à Thomas tout ce qu'il allait lui demander de lui acheter ...

Et enfin, Thomas monta sur scène avec le désigner de la collection Burberry, ils sourirent tous deux et firent une légère révérence avant de repartir comme ils étaient arrivés.

? : On y va ?
Bill : Euh, je vais en backstage ...
? : Mais oui, c'est bien ce que je disais !
Bill : Mmh, oui, excuse-moi ...


Bill rougit et sourit un peu. L'autre -dont il ne retrouvait toujours pas le nom, quoi que, ne serait-ce pas quelque chose comme André ? Ca faisait très français en tout cas ...- rît aussi et ils se levèrent ensemble pour se diriger vers l'entrée backstage. Ils montrèrent leurs pass et ils purent entrer sans difficulté.

Bill retrouva rapidement Thomas qui l'attendait dans un coin, lui même en train de feuilleter un magazine de la collection en question. Il releva la tête quand il étendit Bill gémir de douleur alors qu'il se faisait compresser entre deux mannequins qui voulaient absolumment une photo avec lui. Il l'arracha à l'étreinte forcée et le serra un peu contre lui en lançant un regard noir aux deux adolescents qui baissèrent les yeux et s'enfuirent rapidement.

Thomas : Ca va ?
Bill : Oui ...


Ils s'embrassèrent doucement en surface plusieurs fois, mais arrêtèrent de suite en entendant les cliquetis des appareils photos, Bill se mit en face de Thomas pour ne pas voir les photographes.

Thomas : Tu as vu quelque chose qui te plaisait ?

Bill acquiesça doucement, rosissant déjà, et Thomas rit.

Thomas : Sarah !

La jeune femme se retourna.

Thomas : Dis à Stratford qu'on l'attend dans son bureau.

La jeune rousse se retourna d'un coup et avança en fendant la foule afin de trouver le fameux Monsieur Stratford.

Thomas : Tu as beaucoup aimer cette collection à ce que je vois ...

Bill, géné, gémit plaintivement en appuyant sa tête contre l'épaule du blond. Ils se dirigèrent ensuite vers le bureau.

Stratford : Ha ! Thomas, Bill ! Que puis-je faire pour vous ?
Thomas : Vous l'avez charmé, il n'est pas si enthousiaste à propos de collections d'habitude, mais cette fois-ci ...
Stratford : He bien, vous m'en voyez honoré ! Que voudriez-vous avoir ?


Bill s'approcha doucement et lui montra tout ce qu'il voulait, l'homme prît note. En tout, il devait y avoir une soixantaine de pièces. Thomas était tout sourire.

Stratford : Pour ce qui est des accessoires, ce sera chez vous demain à la première heure, pour le reste, il faudra attendre quelques jours.
Bill : Bien sûr, je comprends.


Ils discutèrent encore un peu, et Stratford taquina Bill à propos des fameux kilts de Monsieur Jacob. Bill rougit, baissa la tête et se laissa enlacer par Thomas.

Bill : Quoi qu'il en soit, je ne compte pas les porter ...
Stratford : Et j'approuve cette décision ! Ce n'est qu'une autre excentricité de Marc !
Thomas : Nous allons vous laisser, il faut encore que nous rentrions et la route est plutôt longue.
Stratford : Oui, je comprends. He bien, une bonne soirée à vous.
Thomas : Une bonne soirée à vous aussi.


Ils prirent la route, et cette fois-ci, le chauffeur roula plus lentement, Bill somnolait sur l'épaule de Thomas.

Thomas : Merci Bill ...
Bill : Mmmh ... De rien, ça m'a fait plaisir de venir avec toi ...
Thomas : Vraiment ?
Bill : Oui, vraiment.


Un petit silence s'installa, et Thomas caressa doucement les longs cheveux de l'androgyne.

Bill : Tomi ...
Thomas : Mmm ...
Bill : Je t'aime bien ...


Le dreadeux le serra brusquement contre lui, puis l'embrassa profondément, langoureusement. Quand il le lâcha, Bill haletait lourdement.

Thomas : Moi aussi Bill, moi aussi ...

Ecriture : o1 Septembre 2oo9
Publication : 26 Septembre 2oo9


Je m'excuse mille fois
de ce si long retard, mais
j'ai vraiment du mal à
écrire ces temps-ci ...
Enfin, le Chapitre est là.
En espérant que ça vous
plaise ...

Guess' ®, merci ...
-xxx-

*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xDer-Austausch

    07/10/2010

    j'aime paaas

  • du-bist-verloren

    01/10/2009

    Dsl du retard !
    Je pars vite lire la suite

    et je dois avouer que Bill et Thomas sont mignons mais ça ne me plait pas ...

  • tom-th-tom

    29/09/2009

    C'est trop bizarre Oo' enfait, nan c'est louche =/ Je comprends le délir de Tom et Thomas --' Tom a vraiment été engagé pour séduire Bill ou Thomas est enfait un manipulateur ? J'aime bien mais c'est pas très clair dans ma tête, je veux Tom et Bill moi T_T
    bonne continuation :D

  • Mmh-ouiii-aaaah-encore

    27/09/2009

    Boooooooooooon ... où est Tom ?
    C'est impossible que ce soir Thomas !!! Mais ... un an est passé ! Non là ... fiouh il est tard en plus ...

    Donc ... je ne comprends plus trop la soudaine disparition de Tom à moins que je sois idiote et que ce soit moi qui ne comprenne rien =/

    Enfin, je verrai pour ton prochain poste xD
    Bonne fin de soirée !
    Küssss !
    [J]ack²

  • Le-o7e-Neffen-YaOi

    27/09/2009

    Ce Chapitre est juste grave, vraiment.

    On sent que Bill est complètement perdu, mais qu'il n'ose rien faire contre Thomas -alias, le salopard- parce qu'il l'aime bien. Pauvre petit ...
    Je sens que les prochains Chapitres vont être bons !
    Vraiment hâte de lire le grand retour de Tom 8D !

    Küss.

    Guess'.

  • delirs-amies-envies-rock

    27/09/2009

    super chapitre

  • delirs-amies-envies-rock

    27/09/2009

    il aime Tom pas Thomas

  • Blindxman

    27/09/2009

    ca me plait toujours, bien que je sois un peu perdue,
    Je me réjouie juste de voir la suite quie j'espere ne tardera pasb :)
    Bisou

  • nirvana-angelTH83

    27/09/2009

    kikoo
    ce n'est pas grave tu as fini par poster c'est ce qui compte

    j'dois dire j'ai du mal a cerné Bill, il a des réactions étrange
    je ne comprend pourquoi il n'a plus cherché a avoir une explication avec Tom

    en même temps ce Thomas même s'il est encore plus bizarre a l'air de vraiment l'aimé,alors...
    je ne sais pas trop quoi penser, j'attend avec hâte le retour de Tom

    kissouxxxx ^^

  • Missytz-Kaulitz

    27/09/2009

    WAAAAAAAAAAA tro presser de voir la suiteee
    et escke tom va revenire ??
    bonne continuation
    kissouile

Report abuse