......***** Degré Vingt-trois............

Chapitre 23 :

L'avion décolla à 22h le soir suivant, et Bill fit semblant de dormir tout le long du voyage pour éviter de devoir parler avec Thomas, ce qui fonctionna.
En arrivant, il était d'ailleurs toujours d'aussi mauvaise humeur, de un, parce qu'il avait dû quitter Tom et qu'il ne le reverrait que dans une semaine ou peut-être deux, et de deux, parce qu'il devait encore rester un peu avec Thomas, ce qui ne l'enchantait pas du tout. Il n'y avait pas de débat à faire : il voulait être avec Tom, et plus rien d'autre ne comptait.

Ils sortirent de l'aéroport et Bill entra rapidement dans la voiture, le froid canadien était mordant à cette heure du petit matin, et il se recroquevilla sur lui-même sur la banquette. Quand Thomas entra, il lui jeta un coup d'½il, claqua la portière et passa un bras autour de ses épaules, le collant à lui pour le réchauffer, et Bill fut trop las pour le repousser. Il le laissa l'enlacer et le serrer, se collant lui-même un peu plus contre son corps chaud.

...

Le lendemain midi, quand Bill se réveilla, le lit à côté de lui était vide et un mot gisait sur l'oreiller.

« J'ai dû partir pour une urgence. Je serais de retour pour le dîner. Je t'aime. »

Bill froissa le bout de papier avant de le jeter au sol rageusement, sautant du lit et se ruant vers la salle de bain en grognant. Quand il sortit de la douche et descendit pour manger, on sonna à la porte et il alla ouvrir.

Bill : Oui ?
? : Monsieur Kaulitz ? Je viens de la part de Monsieur Stratford.
Bill : Ah, oui, entrez.


L'androgyne ouvrit la porte en grand et laissa l'homme faire entrer les deux longues tringles dans le couloir de la maison.

? : Si vous pouviez juste signer le reçu s'il vous plaît ...
Bill : Bien sûr.


Bill signa rapidement et referma la porte sur l'homme. Il se retourna pour jauger les housses, il ne les déballerai même pas, quel gâchis ...
Il alla dans la cuisine et déjeuna sommairement avant de s'asseoir dans le salon, son portable en main. Il devait l'appeler, il devait le faire.
Une sonnerie, deux sonneries.

? : Chéri, comment vas-tu ?
Bill : Je ... J'ai besoin de toi ...
? : Qu'est-ce qu'il se passe ?
Bill : Ca ne va plus trop bien entre Thomas et moi et je voulais savoir si je pouvais revenir à la maison pendant un temps ...
Charlotte : Mais Bill, bien sûr ! Ton père et moi serions très heureux de t'avoir un peu à la maison ! Mais dis-moi ce qui se passe exactement.
Bill : Pour être honnête, je crois que je ne l'aime plus, et en plus de ça, il est encore dans une de ces périodes où il a tellement de travail qu'on ne se voit plus. Je ne veux pas revivre ça une fois de plus, j'en ai assez, j'ai besoin d'air.
Charlotte : Peut-être que tu devrais en parler avec lui, et revenir à la maison, mais rester en couple avec lui malgré tout ...
Bill : Je ne sais pas, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. J'en ai assez de ses absences à répétitions et de ses soi-disant urgences. Je suis là moi, et j'ai l'impression qu'il n'en a rien à faire. Je vais essayer d'en parler avec lui au plus vite.
Charlotte : C'est une bonne idée. Rappelle-moi dans la semaine pour me dire ce que tu fais, et si tu reste sur ton idée, ton père et moi viendrons t'aider à déménager tes affaires le week-end prochain.
Bill : Merci, je t'aime.
Charlotte : Moi aussi Billy. Passe une bonne journée.
Bill : Toi aussi Maman, fais des bisous à Papa.
Charlotte : Je n'y manquerais pas.


Bill raccrocha.
Ca au moins, c'était fait.
Il alla récupérer le courrier et cru qu'il allait faire un infarctus en voyant la couverture de son magazine hebdomadaire. Quatre photos de lui était étalées sur le papier glacé, et un gros titre en rouge les traversait.

« De l'eau dans le gaz entre Thomas et Bill ? »

Il se rua à l'intérieur pour lire l'article qui était en double page centrale.

« Il fallait bien que ça arrive un jour. Comme vous pouvez le voir explicitement sur ces quelques photos, Thomas Pelham et son compagnon depuis plus d'un an maintenant, Bill Kaulitz, ont comme un petit différend. On les avait pourtant aperçus dans les coulisses du défilé Burberry il y a quelques semaines, et le couple semblait encore très soudé. Nous tenons de source sûre que le bijoutier a emmené son bien-aimé à NYC pour le récompenser de ses très bons résultats aux examens partiels (nous vous rappelons que le jeune Bill étudie à l'Université d'Ottawa. Il est en 2e année d'Arts Graphiques), mais que aillant pas mal de travail, il aurait délaissé l'étudiant, ce qui lui aurait peu plu. Bill aurait également été vu en compagnie d'un autre homme, mais personne ne sait qui il est, où pourquoi ils se sont vu. Affaire à suivre ... »

Bill haletait lourdement, les yeux fixés sur le magazine.
Comment avaient-ils réussi à avoir ces photos ? Bill avait l'air si froid sur les premières, celles où Tom était toujours au dîner, puis sur les deux dernières, il semblait juste ... abattu et désespéré. Qui avait pris ces photos ? Mais surtout, qui aurait bien pu les voir, et quand ? Ils avaient été plus que prudent ...

Puis l'androgyne pensa au premier soir, jetant un autre coup d'½il à la date des photos, ça datait d'il y a une semaine. Non, c'était ce fameux dîner où Tom s'était assis avec lui à table, heureusement que personne n'avait de photos de lui !

Bill referma violemment le magazine.
Il en avait assez, il voulait partir, et il allait le faire.

...

Il était 22h45 et Thomas n'était toujours pas rentré.
Bill était en jogging dans le fauteuil, pleurant tout son saoul le plus discrètement possible au cas où il rentrerait.
Il en avait vraiment plus qu'assez, c'était fini, il avait promis et il ne pouvait visiblement plus tenir les promesses qu'il lui faisait. C'était définitivement fini.

Ecriture : 27 Septembre 2oo9
Publication : o9 Novembre 2oo9


Bon Dieu, c'est la catastrophe.
Je ne sais plus quoi faire.
Plus aucun mot n'arrive à quitter
ma plume. C'est juste ... abominable ...
Je vous remercie pour votre attente,
mais je ne peux vous promettre de
poster très vite ; il ne me reste déjà
plus que o2 Chapitres que j'ai écrit
il y a déjà plus d'un mois et demi.
Guess' ® me soutint, mais c'est dur,
je vous le jure ...

-xxx-

*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.65.78) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xDer-Austausch

    07/10/2010

    :')

  • Binoouh

    13/11/2009

    Vraiment j’suis contente de la tournure des événements!
    Je n’aurais pas cru que Bill veuille un jour retourner avec Tom!
    Mais c'est bien qu'il pense à laisser Thomas! Il est trop... étrange et mystérieux!
    Y'a quelque chose de louche avec se type! Oo
    J'aime bien la dernière phrase du chapitre : ''C'était définitivement fini. '' ^^

    Bref,
    J'ai hâte de voir c'que tu nous réserve pour la suite!

  • ele-pinkiu

    11/11/2009

    Je te soutient a 100% ^^ jattendrais le temp qu'il faut ^^

    Ps: je peu etre inscri dans la liste pour etre prevenus please ^^

  • Le-o7e-Neffen-YaOi

    11/11/2009

    Allez Petite, ça va bien se passer.
    Comme je te l'ai déjà dit, ça arrive à tout le monde.
    Ne te force pas si tu penses que ce n'est pas comme ça que tu y arriveras.
    Prends ton temps. Tu sais bien que même si je dois écrire un Chapitre ou deux pour te laisser plus de temps, je le ferai sans hésiter.

    Courage !

    Küss.

    Guess'.

    Ps : Au fait, j'aime ce Chapitre, et je suis sûre que les deux prochains plairont beaucoup aussi =) ...

  • delirs-amies-envies-rock

    11/11/2009

    super chapitre

  • delirs-amies-envies-rock

    11/11/2009

    il l'aime plus son boulot que lui ou quoi?

  • JeNeRegretteRien

    11/11/2009

    Bonjours/ Bonsoir !
    Je me manifeste pour te dire que ta fic, j'y tien beaucoup !
    Je suis tombée sur elle ce soir et j'avoute tu m'as séduite, c'est genial !
    Je ne suis jamais rentré aussi vite dans une histoire que dans la tienne. Je n'avais qu'une envie, que les chapitres se succède à l'infini !
    Tu écris très bien et tu nous fais vivre les émotions que tes personnages resente. J'ai d'abord trouver Bill et Tom mignon puis je suis passer à l'incompréhension quand Thomas à tout dit à Bill, et là j'ai vraiment envi de voir Tom et Bill se remettre ensemble, vraiment !
    C'est pour ça que je t'encourage à poster la suite ! C'est vrais je sais se que c'est que d'avoir une panne d'écriture et je sais que c'est affreux !
    Mais laisse toi un peu aller, essaye ! Essaye d'écrire ! Et si un de tes chapitres est un peu moins bon (se que je pense impossible compte fais des 23 chapitres que je viens de lire) et bien je pense que ce ne sera pas si dramtique. L'important c'est que tu retrouves l'inspiration et l'envi d'écrire et parfois il suffit juste de forcer un peu la main à ton imagination ! Peut-être même que ça reviendra tout seul !
    Bref je te souhaite bonne chance et espère avoir de tes nouvelles !
    Bisou
    M. une fan de ton écriture
    P.S: Previens moi quand tu posteras la suite ! ;)

  • du-bist-verloren

    10/11/2009

    ouaii !! enfin, il se décide !
    Mais je sens que Thomas ne le laissera pas partir comme ça ...
    Préviens moi
    bisou

  • Unangexficxth

    10/11/2009

    Hello

    Super, la suite est pas mal. Bill a enfin pris une décision. Une question qui me vient pourtant, Bill a t'il dit à ses parents pour l'histoire où il s'est fait draguer pour un autre?

    Sinon, prend ton temps pour ta plume. Ce que je fais moi c'est me poser avec de la musique quand je n'ai aucune idée. Puis doucement je me mes a imaginé l'histoire depuis le début (comme si elle était réelle) puis doucement je m'imagine la suite et après je m'arrête, et me pose un instant. Et seulement le lendemain j'écris. Bonne chance pour tes idées et j'ai hâte de te lire.

  • nirvana-angelTH83

    10/11/2009

    oh la mouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise, là Billou est dans la galère
    THomas n'est pas con il vas vite comprendre qu'il le fameux autre homme
    moi ce qui me fais peur c'est que c'est un homme influant et puissant
    et qu'après tout ce qu'il as fais pour l'avoir il ne vas pas le lâcher si facilement

    Tu sais ça arrive a tout les grands auteurs =P, la panne de la page blanche ça te passera
    moi même pendant un temps j'ai cru que plus rien ne sortirais, en fait, le truc c'est de ne pas se focalisé là dessus plus tu y pense et moins ça vien. aere toi fais d'autres activités et tu vera ça reviendras tout seul.
    Genre tu sais pas a quel moment m'est revenu l'inspi en faisant la vessaille je déteste ça alors du coup j'le fais mécaniquement et mon esprit divague et pam! entre le saladier et la cocotte grand mère, la révélation.
    lol, véridique, du coup j'me demande, s'il fais le menage Billou quant ça lui vient, naaaaaaaaaaan! je lol.
    courrage
    kissoux

    la puce

Report abuse