......***** Degré Trente-deux............

Chapitre 32 :

Charlotte les avait installés dans la chambre d'amis pour qu'ils parlent. Pendant plus d'une heure, ils n'avaient été que deux masses sanglotant dans les bras de l'autre, exprimant ardemment leur désir commun de rester ensemble. L'androgyne se rendait bien compte qu'il avait commis une grosse erreur en s'éloignant ; à peine deux jours de séparation et les voilà tous les deux à bout de nerfs. Il était tard à présent et les parents du brun étaient sortis 'en amoureux' avait dit Charlotte en souriant. Ils étaient partis le sourire aux lèvres, convaincus que tout se passerait pour le mieux pour les deux garçons. D'ailleurs, Charlotte s'emblait avoir prévu le coup ...

Charlotte : Il y a des préservatifs et du lubrifiant dans la commode près de la fenêtre ... Avait-elle soufflé à l'oreille de Bill avant de partir.

Il avait rougi, mais ne l'avait pas contredite. Charlotte était une bonne mère, seulement un peu trop perspicace parfois ...

...

Bill sortit de la douche et tendit une serviette à Tom avant de s'enrouler lui aussi dans un essuie de bain blanc, se séchant promptement alors que Tom faisait la même chose de son côté. Quand ils se jetèrent simultanément un coup d'½il, tous les deux nus, Bill rougit et Tom sourit. Peut-être que maintenant était le bon moment pour partager une première fois, ensemble.

Tom s'approcha lentement de Bill et lui embrassa la nuque, encadrant ses hanches de ses bras pour coller son corps au sien.

Tom : Est-ce que tu penses qu'on ... pourrait le faire maintenant ?

Sa phrase fut entrecoupée par quelques légers baisers sur la peau des épaules, la nuque et le cou du brun. Bill se tourna face à lui et caressa lentement son visage, l'observant avec fascination, amour et quelque chose qui, aux yeux de Tom, ressemblait à de la confiance. Bill sourit.

Bill : Oui.

Ils s'embrassèrent délicatement avant de se rendre dans la chambre, toujours nus. Le tressé étendit délicatement Bill sur le lit, se couchant de suite sur lui. L'androgyne se sentit bien rien qu'à la chaleur de cet autre corps sur le sien, il laissa Tom se glisser entre ses cuisses.

Tom : Je t'aime ... Souffla-t-il contre ses lèvres alors qu'une de ses mains descendait entre leurs ventres pour empoigner leurs sexes, et c'est d'une même main qu'il les masturba, ensemble.

Tom : Bill ... Souffla-t-il contre sa joue. J'ai ... vraiment envie de toi ...

Bill écarta et leva un peu plus les cuisses, passant ses mains de haut en bas dans le dos du tressé tout en se mordant la lèvre, les yeux brillants et le corps tremblant légèrement sous celui de Tom.

Bill : Moi aussi je t'aime T-tom ... Et ... moi aussi j'ai envie ...

Tom retira sa main et laissa son corps désireux se frotter contre le sien, produisant plus de chaleur et plus de bien être. Bill se tordit sous lui, gémissant doucement en enfonçant ses ongles dans la peau du dos du tressé. Il embrassa l'épaule de Tom avant de se décaler légèrement, puis de se lever complètement, laissant un tressé ahuri sur le lit. Tom s'assit et le questionna du regard, Bill lui sourit pour toute réponse avant de se diriger vers la commode indiquée par sa mère. Il en ouvrit le premier tiroir et fouilla quelques secondes avant de trouver ce qu'il cherchait. Quand il se retourna, préservatif et lubrifiant à la main, Tom sourit et le laissa approcher sans bouger. Bill se mordit la lèvre avant de déposer les objets au bord du lit, se mordant la lèvre de gêne et d'hésitation avant de s'asseoir doucement sur les genoux de Tom, avançant ensuite son corps jusqu'à se retrouver tout contre son sexe bandé. Il plongea sa tête dans son cou pour ne pas laisser percevoir ses rougeurs et entama un lent mouvement de bassin, son souffle se saccadant alors que Tom empoignait fermement ses hanches fines.

Tom : Bill ... Souffla-t-il contre sa gorge, frottant ensuite son visage contre le haut de son torse, y déposant de légers baisers.

Bill se cambra quand Tom caressa ses fesses du bout des doigts, mais il ne protesta pas. Quand les mains du tressé remontèrent dans son dos, il sortit la tête de son cou et attrapa ses mains pour les replacer sur la chair rebondie qu'elles venaient de quitter.

Bill : Encore ... Murmura-t-il avant de lécher les lèvres de Tom. Encore Tomi ...

Tom passa une main dans sa nuque et l'embrassa chaudement, enfonçant sa langue dans sa bouche avec envie et passion avant de les renverser sur le matelas, étendant Bill et se glissant entre ses jambes, entamant de suite un délicieux mouvement de bassin tout en glissant ses mains sous ses fesses pour l'inciter à relever un peu ses cuisses. L'androgyne frémit sous lui, griffant son dos et fermant les yeux pour se concentrer sur les sensations, embrassant toujours Tom avec vigueur.

Tom : Je vais ...

Bill hocha de la tête.
Ce n'était pas la peine qu'il parle, Bill avait parfaitement compris ce qu'il voulait faire, et c'était ça aussi, l'Amour. Tom caressa une dernière fois ses lèvres des siennes avant de se relever, se plaçant à genoux entre les cuisses écartées de Bill. Il attrapa le tube de lubrifiant et en enduit deux de ses doigts avant de relever les yeux vers Bill, et il sourit doucement. Le brun était là, étendu, les jambes ouvertes pour lui. Bill allait être tout à lui, pour toujours.

L'androgyne se redressa et se posa à quatre pattes devant lui, embrassant ses lèvres et le poussant vers la tête de lui. Tom ne broncha pas et s'y plaça en prenant soin de ne pas poser ses doigts lubrifiés sur les draps alors que Bill se tournait dos à lui, appuyant son dos contre son torse.

Bill : Je préfère comme ça. Dit-il en rougissant, baissant légèrement la tête et se pinçant les lèvres.

Tom sourit et posa une main sur son ventre, le caressant doucement.

Tom : D'accord.

Il colla un peu plus le corps du brun contre le sien, le rapprochant et collant son sexe dur et chaud contre ses reins, Bill frissonna et Tom embrassa lentement la jointure de son cou et son épaule tout en descendant ses mains vers son sexe et vers ... ce qui se trouvait plus bas. Il commença à le pomper lentement, faisant trembler son corps alors qu'il approchait un premier doigt de son intimité. Il massa tout d'abord la peau plissée avant d'exercer une légère pression, poussant à peine le bout de son doigt à l'intérieur de Bill. Le brun se cambra un peu, mais ne protesta pas, haletant gentiment à l'oreille du tressé alors qu'il poussait son doigt un peu plus loin, caressant son intérieur avec délicatesse et attention. Quand Bill s'y fut habitué, Tom poussa un second doigt en lui, tout aussi lentement que le premier, et l'étroite chaleur qui se resserra encore plus autour de ses extrémités fit monter encore plus de sang dans sa verge.

Tom : Là ... Je vais trouver ce qu'il y a à trouver ... Dit-il en poussant un peu plus ses doigts, entamant un lent mouvement de va-et-vient dans le corps étroit du brun.

Bill se mit à haleter de plaisir, sentant les doigts de Tom le fouiller gentiment alors que de son autre main, il le masturbait toujours, mais un peu plus fortement maintenant. Les cuisses du brun s'écartèrent encore et il se laissa aller, s'affaissant contre le torse de Tom.

Bill : Ah ! Ah ! Oui ...

Son bassin entama un mouvement circulaire nécessiteux, laissant entrevoir à Tom toute l'étendue de son désir, du besoin qu'il ressentait d'être avec lui, de l'avoir en lui. Bill exhala lourdement et gémit fortement quand Tom toucha à nouveau ce point sensible, cette petite chose qui lui faisait perdre, la vision, l'ouïe et l'odorat pendant une nanoseconde. Il agrippa la nuque de Tom et repoussa ses mains.

Bill : Assez ... Assez, ou je vais ...

Tom sourit dans ses cheveux avant de le placer correctement sur le lit : sur le dos et face à lui. C'était leur première fois ensemble, c'était la première fois de Bill alors il ne voulait pas d'une position où il ne pourrait même pas voir le magnifique visage du brun en extase. Ils se sourirent alors que Tom enfilait le préservatif et enduisait ensuite le latex de lubrifiant. Le tressé ramena le bassin de Bill tout contre le sien avant de se pencher et de l'embrasser délicatement, de légers bruits de bouches se faisant entendre dans la pièce.

Tom : Je t'aime ... Murmura-t-il contre ses lèvres gonflées.

Bill sourit, les yeux brillants.

Bill : Je t'aime aussi ...

Le tressé caressa sa hanche et poussa son sexe en lui, doucement, délicatement, le plus gentiment du monde. Bill serra les dents et ferma fort les yeux, prêt à supporter n'importe quelle souffrance, n'importe quelle déchirure pour être le plus proche possible de Tom. Il haleta lourdement, mais laissa Tom s'immiscer au plus profond de lui, il le laissa ensuite s'étendre sur lui et parsemer son visage de petits baisers avant d'aller trouver ses lèvres.

Bill se détendit au fil des minutes et des doux baisers prodigués, et finit par donner quelques petits coups de bassin pour faire comprendre à Tom qu'il pouvait bouger. Le tressé posa son front contre le sien avant d'entamer un très lent et très doux va-et-vient, entrant et sortant du corps étroit de Bill dans une cadence qui lui demandait beaucoup de contrôle sur lui-même. Il avait tellement aimé, désiré et chéri Bill que maintenant qu'il pouvait aimer son corps d'une autre manière, il avait peur d'y aller trop vite, trop fort et de ne pas donner de plaisir au brun déjà haletant entre lui et le matelas.

Bill : Plus Tomi ... Plus ...

Tom donna quelques coups de reins plus fermes et les chairs de Bill se resserrèrent tout autour de lui alors que le brun convulsait presque, respirant fort et griffant le dos de Tom sans pitié. Les épaules du tressé s'affaissèrent et il entra dans un rythme plus soutenu, fermant les yeux et agrippant le corps sous le sien avec possessivité et force, Bill se cramponna lui aussi à lui. Bill glissa une main entre leurs deux corps chauds et humides et pressa sa paume contre son sexe, puis ses bourses, encadrant le sexe qui entrait en lui de son majeur et de son index, effleurant la peau sensible sous le latex.

Tom : Bill ... Gémit-il en se crispant au-dessus de lui, ses coups de reins devenant de plus en plus irréguliers.

Sous lui, Bill était submergé par le plaisir et c'est sans vraiment s'y attendre qu'il jouit entre leurs ventres, une boule de chaleur et d'envie explosant dans son ventre, envoyant du plaisir jusque dans ses orteils. Il hurla et arracha les draps du lit, se répandant en longs jets chauds contre leurs peaux. Tom continua ses mouvements, prolongeant l'orgasme de Bill et atteignant enfin le sien, silencieusement, dans le plus grand calme. Ca dura plusieurs secondes avant que son corps ne se décrispe et qu'il ne se laisse tomber sur le corps de l'androgyne, le serrant dans ses bras alors que Bill faisait de même.

Bill tourna la tête vers la droite et Tom vers la gauche, frottant délicatement leurs nez contre celui de l'autre avant de s'embrasser paresseusement. Tom se redressa sur les coudes et passa ses doigts le long du visage de Bill, caressant sa peau encore humide, prenant conscience du teint rayonnant que tout son visage avait pris, des traits apaisés et heureux qui l'ornaient. Il sourit et posa à nouveau sa bouche sur la sienne. Bill rit doucement et Tom se redressa en haussant un sourcil.

Tom : Qu'est-ce qu'il y a ?

Bill lui fit un magnifique sourire avant de le forcer à se baisser pour l'embrasser encore.

Bill : On recommence quand tu veux.

Tom rit lui aussi.

Tom : Ah oui ? Même là, maintenant ?

Il bougea légèrement les hanches et Bill grimaça, glissant une main entre ses jambes et empoignant son sexe pour le forcer à se retirer.

Bill : Non, pas tout de suite. Dit-il en grimaçant.

Ils se sourirent et les yeux brillants de Bill finirent de convaincre Tom qu'il avait pris du plaisir, qu'il avait aimé. Et puis une pensée étrange traversa l'esprit du brun : ils avaient fait ça dans la chambre d'amis de ses parents, comme des adolescents ...

Le lendemain matin
1Oh, maison des Kaulitz

Ils étaient tous les quatre assis à la table de la cuisine. Ils venaient de terminer leur petit-déjeuner et Simone et Bill avait débarrassé et fait la vaisselle alors que Stephan et Tom étaient partis s'isoler dans le salon pour discuter de la situation et prendre une décision de façon sérieuse.

Bill soupira en essuyant la dernière assiette. Il était si nerveux.
Tom avait eu une idée, et il savait qu'elle était bonne, mais il avait peur. S'il optait pour cette solution, il devrait tout laisser derrière lui et recommencer une toute nouvelle vie. En définitive, il ne savait pas si c'était la meilleure chose à faire, mais que faire d'autre alors ?

Il rangea l'assiette en secouant la tête, puis il se lava les mains et se tourna vers sa mère qui lui fit un chaleureux sourire.

Charlotte : Ne sois pas si nerveux Bill, je suis sûre qu'ils vont prendre la meilleure décision pour vous deux.

L'androgyne hocha une fois de la tête avant de s'entourer de ses bras, s'appuyant contre le plan de travail. Quelques secondes de silence passèrent et Charlotte s'approcha et embrassa le front de son fils au moment où Stephan et Tom entrèrent dans la pièce. Bill se glissa rapidement dans les bras de ce dernier et le tressé ne tarda à le serrer contre lui pour le rassurer, effleurant son front de ses lèvres.

Stephan : Bien. Nous avons réussi à prendre une décision qui nous semble judicieuse.

Ecriture : 3O Décembre 2oo9 & o2 Janvier 2O1O
Publication : 28 Janvier 2O1O


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.65.78) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xDer-Austausch

    07/10/2010

    *o*

  • xX-caprici3uz-3m0-Xx

    12/02/2010

    Comme prévu, j'laisse un commentaire sur le dernier chapitre!
    J'aime beaucoup!

    Bisous

  • BillyxK

    31/01/2010

    Préviens moi de la suite pitiééé (l)

  • du-bist-verloren

    31/01/2010

    Je veux vite savoir la décision qu'ils ont pris !!!

  • du-bist-verloren

    31/01/2010

    C'est cruel la fin !!

  • Tentation-Craintive

    30/01/2010

    Hallo ^^'

    J'aime beaucoup cette suite.
    J'ai hâte de lire le prochain chapitre.

    Bisous
    Cassouille

  • deydey503

    30/01/2010

    cool ton chapitre ^^ je savais pas que tu l'avais mis en ligne=P mais pa grave

    tu pourrais me prévenir stp *-*

  • tomichou006

    29/01/2010

    previen moi bizou

  • tomichou006

    29/01/2010

    Quelle é cette nouvelle ???

  • ele-pinkiu

    29/01/2010

    0.o Il on pres quoi comme dessison????? Oui j'ai trop envie de savoir

Report abuse