......***** Degré Trente-quatre............

Chapitre 34 :

Doyen : Nous avons l'honneur de vous annoncer que cette année, le major de la promotion en Arts Graphiques est ... Bill Kaulitz !

Ses camarades applaudirent et sifflèrent alors que Bill avançait vers l'estrade en rougissant, les yeux brillants de bonheur.

Doyen : Toutes mes félicitations Bill.
Bill : Merci Monsieur.


Ça y était, il avait enfin son diplôme en main, il pouvait maintenant dire qu'il était fraîchement diplômé ! Il sourit et s'avança vers le micro, repérant rapidement les visages de ses parents et de Tom dans la foule, leur souriant avant de baisser les yeux sur les quelques mots qu'il avait préparés au préalable.

Bill : Je voudrais remercier mes amis et ma famille pour m'avoir permis de dépasser mes limites et m'avoir tiré aussi haut, de m'avoir permis d'obtenir le diplôme que j'ai le bonheur et je ne peux pas le nier, l'extrême soulagement, de tenir dans ma main.

L'assemblée rit légèrement et Bill cligna des yeux avant de reprendre.

Bill : Je tiens aussi à remercier au nom de notre promotion Monsieur le Doyen Kinkle, qui a si bien veillé sur nous ainsi que toutes les organisations qui ont permis à plusieurs d'entre nous d'obtenir une bourse afin de pouvoir étudier dans cet établissement.

L'androgyne sourit un peu plus et secoua un peu la tête, faisant bouger ses cheveux qu'il venait à peine de couper. Il portait à présent sous la mâchoire et en bataille et ça lui allait superbement bien. Ses yeux brillants se posèrent sur ses anciens camarades de classe et une larme de joie roula le long de sa joue pâle.

Bill : Je n'ai plus rien à dire, à part peut-être, que ça y est, la vraie vie commence maintenant. Alea Jacta Est.

Les élèves et leurs parents applaudirent et Bill descendit de l'estrade pour rejoindre ses amis. Les accolades fusèrent, tout comme les embrassades et les poignes vigoureuses. Cependant, Bill ne tarda pas à rejoindre ses parents et Tom qui l'attendaient un peu plus loin. L'androgyne leur lança un sourire rayonnant et se laissa enlacer par son père, puis sa mère. Les félicitations fusèrent une nouvelle fois et il se tourna ensuite vers Tom, l'homme de sa vie.

Tom : Je suis tellement fier de toi ... Souffla-t-il alors que Bill venait lui réclamer un baiser et un câlin.

Bill ne répondit pas, mais se laissant enlacer et répondant à l'étreinte avec force.

Bill : Merci d'être là ... Dit-il simplement après un énième tendre baiser, Tom sourit.
Tom : Merci à toi d'être là. Répliqua-t-il. Qu'est-ce que je ferais sans toi ... Ajouta-t-il en caressant une de ses joues.

Bill lui embrassa la paume de la main avant d'à nouveau poser ses lèvres sur les siennes pour un baiser légèrement plus passionné. Stephan et Charlotte laissèrent Tom féliciter Bill à sa manière, s'éloignant avec un sourire serein aux lèvres.

O7 Juillet

« Cher Gustav,
Ça y est, le diplôme pour lequel j'ai tant travaillé est enfin passé dans mes mains et repose maintenant sur le bureau, juste à côté de l'ordinateur que Tom m'a offert pour Noël.
À présent, j'ai peur. J'ai l'impression que notre décision et ses conséquences prennent de l'ampleur. J'ai envie de partir, mais l'inconnu me terrifie complètement. J'ai besoin de toi Gustav, Tom est déjà derrière moi, mais là, j'ai besoin de toi aussi ...
Thomas n'était pas présent à la cérémonie, ou du moins, je ne l'ai pas vu. J'espère qu'il ne tentera plus rien, je n'ai plus la force de me battre contre lui encore et encore, ça fait si longtemps que cette “guerre“ a commencé, que je suis lassé de ne pas pouvoir riposter à chaque fois qu'il attaque. Avant, ça ne me dérangeait pas autant, mais à maintenant, j'ai de plus en plus de mal à cacher à Tom la peine que je ressens à chaque fois qu'il m'envoie une lettre ou un cadeau ou qu'il essaye de me parler dans la rue. Je suis fatigué de devoir me battre contre un homme qui est en train de détruire sa vie et qui ne semble même pas s'en rendre compte. J'ai entendu dire qu'il n'arrivait plus à créer des bijoux, il a dû embaucher des créateurs pour prendre un peu de repos. Gustav, est-ce que partir à Berlin est une bonne idée ? J'ai des doutes, mais je ne peux en parler à personne ici, tu es le seul qui est susceptible de m'écouter réellement ...

Ton ami Bill. »

O9 Juillet

« Cher Bill,
Je comprends tes craintes. Tu quittes toute une vie et laisse tout derrière toi pour recommencer quelque chose de nouveau. Mais c'est sûrement la meilleure décision que tu aies prise jusqu'ici, n'oublie jamais que tu fais ça pour pouvoir vivre heureux avec Tom aussi longtemps que tu voudras de lui. Si vous vous séparez, rien ne t'empêchera de retourner vivre à Ottawa, mais je ne pense pas que vous vous séparerez, vraiment pas.
Pourquoi ne veux-tu pas en parler à Tom ? Je suis sûr que de parler de tes craintes avec lui te fera le plus grand bien Bill. Il est l'homme de ta vie, ne l'oublie pas (tu me l'as beaucoup répété d'ailleurs !) ! Je pense qu'en parler avec lui te fera du bien. Il comprendra tes peurs et apaisera ton cerveau surmené et tourmenté. N'hésite pas, vas le trouver, c'est la meilleure chose à faire. Après tout, ce n'est pas moi qui vit avec toi, n'est-ce pas ;-) ?

A très bientôt,
Ton ami Gustav. »

Bill soupira. Gustav avait raison. Gustav avait toujours raison.
Il secoua la tête et sourit à la simple pensée de Gustav en train de léviter tel un sage des temps anciens, prêt à prédire l'avenir et donner de judicieux conseils aux plus jeunes. Bill se leva et se dirigea vers la chambre. Il était temps qu'il partage tout ce qui pesait sur son c½ur avec Tom ...

...

Bill : Tomi ...
Tom : Mm ?
Bill : J'aimerai parler avec toi ... de quelque chose ...


Le tressé posa son livre sur la table de nuit et laissa Bill monter à cheval sur lui, glissant ses mollets sous la couverture pour ne pas attraper froid.

Tom : Je t'écoute. Dit-il en attrapant les mains du brun, enlaçant ses doigts aux siens.

Bill se mordilla nerveusement la lèvre inférieure avant d'amener sa bouche à l'oreille de Tom, serrant ses mains dans les siennes et se rapprochant sensiblement de son corps chaud. Il ferma les yeux et laissa une minuscule larme couler contre la joue de Tom.

Bill : J'ai peur ... Murmura-t-il, la gorge nouée.

27 Juillet

Bill : Tom ! Tooooom !

Un sourire éclatant aux lèvres, il se rua dans le bureau de Tom, où ce dernier était occupé à régler les derniers détails pour leur voyage. Il partait à Berlin dans moins de trois semaines et il vérifiait que l'hôtel était bien réservé alors que les billets d'avion gisaient à côté de son ordinateur portable. Le tressé releva la tête et cligna des yeux vers Bill.

Tom : Oui Billy ?

Bill sauta partout dans la pièce avant de tendre la lettre qu'il tenait en main à son homme, trépignant d'impatience qu'il la lise, ce que Tom fit et plus ses yeux avançait vers le bas de la page, plus son sourire s'agrandissait. Il se leva d'un bond, lâchant la lettre à côté des billets d'avion avant de se jeter sur Bill, le serrant dans ses bras aussi fort qu'il le pouvait sans lui faire mal.

Tom : Tu l'as eu ... Souffla-t-il en caressant ses cheveux courts. Tu as eu le poste !

Bill hocha frénétiquement de la tête et leurs bouches se trouvèrent pour un baiser plein de sentiments.

Tom : Je suis tellement fier de toi ... Murmura-t-il tout contre ses lèvres.

Les grands yeux brillants de l'androgyne le fixaient avec attention et les yeux du tressé se remplirent de larmes de joie. Bill embrassa son visage et se serra tout contre lui. Là, il pouvait vraiment dire que leur nouvelle vie commençait. La leur, rien qu'à eux. Sans peur, sans crainte, sans fou à lier qui les suivrait partout. Oui, ça allait vraiment être une belle vie ...

Ecriture : 18 Janvier 2O1O
Publication : 25 Février 2O1O


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.170.149) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xDer-Austausch

    07/10/2010

    mon dieuuu !

  • tomichou006

    26/02/2010

    previen moi bizou

  • tomichou006

    26/02/2010

    Coucou j'ai adoré ce chapitre ^^

  • bleibtxmitxmir

    26/02/2010

    Coucou
    Je vais être franche
    Mais non je blague
    J'adore trop
    Magnifique
    Je peut être prévenue merci
    Bisous
    Cam

  • xX-caprici3uz-3m0-Xx

    25/02/2010

    Moment émouvant de la cérémonie avec le petit câlin à la fin *0*
    Hâte de voir leur nouvelle vie en Allemagne & peut-être Gustav :)

    Bisous

  • deydey503

    24/02/2010

    cool ton chapitre =D

  • ele-pinkiu

    24/02/2010

    Tout simplement j'adore ^^

  • Cheapi

    24/02/2010

    Désolée, pour ce retard. Je pensais pas que tu avais déjà posté deux chapitres.
    Enfin.. j'ai beaucoup aimé ce chapitre. Bien écrit, & puis voilà quoi (:

  • Tentation-Craintive

    24/02/2010

    Hallo.

    Je ne suis pas très guimauve mais ce chapitre m'a plu :)
    Je suis contente que cette histoire finisse bien ( a part si tu comptes tuer tout le monde dans le dernier Oo)
    Bref, à la semaine prochaine ;)

    Cassouille

  • Unangexficxth

    24/02/2010

    Oh un chapitre tout beau avec que des bonnes nouvelles. c'est vraiment duper.

    Je me demande ce qu'il va se passer maintenant. Thomas va t-il les laisser partir comme ça?

Report abuse