......***** Two Shot Spécial Noël 2oo9 & Nouvel An 2oo9-2O1O...« Moon Kiss »......

**♥**

Voilà la seconde partie.
J'espère qu'elle vous plaira autant
que la première, si pas plus !
Bonne Année !
-xxx-
Envy*

Ps : Merci pour vos 2OOO visites ce mois-ci !
Pps : Moins de 1O Chapitres avant la fin de
cette Fiction. Je pense donc poster un Os ou
Ts pour retarder un peu la fin ;)

**♥**

Titre : « Moon Kiss »
Genres : YAOI, Slash, Magic, Twincest, Lemon
Ecriture : 21 Décembre 2oo9
Publication : 31 Décembre 2oo9


C'était lundi.
C'était le lundi suivant cette fabuleuse fête et Tom se rendait dans son nouveau lycée. Ses parents venaient de déménager à l'autre bout de la ville et avaient décidé de le faire scolariser dans un autre établissement. De toute manière, il n'avait pas de soucis à se faire, il allait retrouver son ami de toujours, Andreas.

Tom descendit de son énorme 4x4 neuf, lunettes de soleil sur le nez et cigarette au bord des lèvres, quand il releva les yeux après avoir verrouillé sa voiture, la seule chose qu'il pu voir était Bill. Bill qui marchait rapidement sur le trottoir en face du parking de l'école. Bill qui tentait vainement d'allumer son cylindre de tabac. Il sourit.

[...]

Bill était devant son casier tournant les roulettes du cadenas pour entrer le code et pouvoir prendre ses cours du matin. Il était sur le point de le refermer quand il sentit une présence derrière lui, une impression de chaleur qui ne lui était pas inconnue. Il referma son casier et se tourna lentement, et quelle ne fut pas sa surprise quand il vu devant lui ... le gars avec qui il avait couché ce week-end-là.

« Oh ... »

Mais il n'eu pas vraiment l'occasion d'en dire plus, car le tressé en face de lui avait déjà posé ses lèvres sur les siennes et tentait d'avoir accès à sa bouche. Bill, un peu sous le choc, réagit par automatisme et se laissa embrasser, répondant ensuite délicatement au baiser qui lui était donné. Il l'avait bien reçu, Bill sourit dans le baiser. Quand Tom se recula, séparant leurs lèvres, mais collant leurs fronts, il prit la parole.

« Hey ... »
« Euh ... Salut, euh ... »
« Tom. »
« Hum, oui, c'est ça. »


Tom entoura ses hanches de ses bras et ne sembla même pas se vexer du fait que Bill ne se souvenait pas de son nom, après tout, si l'androgyne ne lui avait pas laissé un mot, il ne pensait pas non plus qu'il se serait souvenu du sien.

« Tu vas bien ? »
« Hum ... oui ... »


Leurs bouches se retrouvèrent encore quelques brèves fois sous l'initiative de Tom avant qu'il ne lèche doucement les lèvres du dreadeux dans ses bras, le faisant gentiment haleter. C'était dans la poche.

« Bill, je me disais que ... peut-être ... » Dit-il en continuant à jouer avec ses lèvres. « On pourrait remettre ça encore une fois ... »

L'androgyne posa ses mains sur les avant-bras de Tom, un sourire joueur au coin des lèvres.

« Mm, je sais pas, faut voir ... »

Tom sourit à son tour. Il aimait bien ce petit manège, ça pimentait un peu la chose.

« Disons que ça ne coûte rien d'essayer ... » Chuchota-t-il en lui mordillant le lobe de l'oreille, Bill se cambra un peu, serrant ses bras.
« Mm, oui, on verra. J'ai des trucs à faire maintenant. Salut. »

Il lécha une dernière ses lèvres du bout de la langue avant de lui faire un clin d'½il et de partir dans un couloir adjacent, la hanse de son sac au creux du coude. Tom sourit encore une fois. Oui, ce petit manège lui plaisait bien ...

[...]

« Oh merde, tu te fous de moi ?! »
« Nan, ça c'est passé exactement comme ça. »


Tom et Andreas étaient dans le fond de la classe d'histoire, discutant frénétiquement de l'événement de la matinée : l'embrassade BillxTom. Andreas n'en revenait juste pas ; presque tout le monde avait essayé de coucher avec le bel androgyne, lui aussi, et il lui avait fallu plusieurs mois pour ne récolter en fin de compte que son amitié, mais à vrai dire, elle lui était précieuse. Mais Tom, de son côté, ne le connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, et une simple soirée et un peu d'alcool lui avait suffi à l'avoir dans son lit, et à le faire en vouloir encore. Tom afficha un sourire vainqueur.

« Et oui Andi, on ne peut pas tous être bons. »

Le blond peroxydé lui claqua l'épaule de façon joueuse avant de rire discrètement.

« Tu penses qu'il joue avec toi ou il va vraiment te laisser le faire encore une fois ? »
« Nan, je pense que c'est bon. Il m'aurait pas laissé l'embrasser comme ça sinon. »
« Ouais mais bon, c'est Bill. On ne sait jamais comment il peut réagir ! »


Le tressé perdit son sourire et tourna le visage vers le tableau, là où le prof était en train d'écrire un certain nombre de choses qu'il aurait dû recopier. Pas grave, il demanderai à copier à une des petites intellos assises à l'avant. Un peu de charme et ça aussi, ça se serai dans la poche. Tom pencha un peu la tête, se perdant dans ses pensées. C'est vrai, après tout, il ne le connaissait pas, ce Bill. Sa langue darda distraitement son piercing puis il se lécha les lèvres. C'est vrai, il ne le connaissait pas, mais il n'en avait pas vraiment besoin pour apprendre à connaître son corps ...

[...]

Trois semaines venaient de passer et Tom ne lâchait plus Bill ; ils mangeaient souvent ensemble, s'asseyaient l'un à côté de l'autre durant certains cours et discutaient pas mal. En gros, ils s'entendaient plutôt bien, et c'est ce qui faisait un peu peur à Tom. S'ils couchaient à nouveau ensemble, ils ne pourraient pas être amis, le tressé le savait. Une amitié améliorée n'était pas vraiment le style de Bill, seulement, s'ils ne couchaient pas ensemble, Tom allait juste perdre la raison. Bill l'avait aguiché sans le savoir tout au long des semaines passées ; exposant son piercing à la langue, roulant innocemment des hanches, ou encore, riant d'une façon si mignonne qu'elle lui donnait envie de se glisser derrière lui et de le prendre dans ses bras. Il l'avait fait ; il l'avait enlacé, embrassé, lui avait chuchoté des choses qu'il n'avait jamais dites à personne, et Bill rosissait à chaque fois. Tom aimait ça, peut-être même un peu trop ...

Il s'était plusieurs fois surpris lui-même à contempler le jeune androgyne avec envie, mais quelque chose d'autre se cachait derrière tout ce désir, tout ce besoin de l'avoir près de lui, et ça, ça faisait peur à Tom. Oui, il pensait s'être sérieusement attaché au beau dreadeux, mais pas au point de ... enfin, vous voyez ... Il ne voulait pas tomber amoureux de lui, et pourtant, plus il passait de temps avec lui, plus il sentait que c'était ce qui le perturbait : il en voulait plus, vraiment plus.

« Tom ? »
« Mm ? »


Il sursauta légèrement en posant le regard sur Andreas.

« Encore perdu dans tes pensées ... » Dit-il, un sourire pervers aux lèvres.
« Andi ! » Dit Tom en riant.
« Oh, voilà Bill. »

Tom se retourna d'un coup. Ils avaient prit l'habitude, lui, Andreas et les amis que Bill et Andi avaient en commun, d'attendre Bill à la sortie de l'école pour aller se balader. Généralement, ils allaient dans une salle de jeux d'arcade, et tous jouaient alors que Bill et Tom se papouillaient gentiment dans un coin, ou alors, ils allaient au parc ... et Bill et Tom se papouillaient à l'ombre d'un arbre. Ce jour-là, malgré que la fin du mois d'avril approchait, le temps n'était pas de la partie, ils avaient donc décidé de se rendre à la salle de jeux. Tom sourit quand le brun fit un vague signe de main à l'intention des autres gars du groupe avant de venir se blottir contre lui, l'embrassant du bout des lèvres avant de frotter le bout de son nez froid contre sa joue. Le tressé resserra ses bras autour de lui.

« Bill, t'es glacé. »
« Je me suis caillé les billes pendant deux heures dans le local de physique, c'était abominable ... »
Grommela-t-il avant de lui embrasser encore une fois les lèvres.
« Ouais, toi aussi ! C'est l'abus ! Je sais pas ce qu'ils ont fait avec les radiateurs dans l'aile scientifique, mais aucune classe n'était chauffée. » S'exclama Georg, un de leurs amis.
« Ben heureusement que j'avais pas cours là ! » Dit Andreas en riant, tirant la langue et laissant voir la petite bille de métal qui l'ornait.

Bill trembla et se blottit un peu plus contre le torse de Tom alors que celui-ci lui frottait le dos pour le réchauffer.

« On y va ? » Demanda Tom. « Bill va me faire une hypothermie ! »

L'androgyne sourit avant de relever un peu le menton, glissant sa langue chaude contre les lèvres de Tom. Le tressé ronronna.

« Ca, c'est chaud ... » Souffla-t-il avant d'embrasser Bill profondément.

Andreas les poussa pour les faire avancer et ils finirent par se séparer, un peu à contrec½ur. Tom embrassa le bout du nez de Bill avant de passer un bras autour de sa taille pour l'entraîner avec eux.

[...]

Ils étaient à la salle de jeux et comme d'habitude, tous les garçons étaient éparpillés dans la salle, dépensant allègrement leur argent de poche alors que Bill et Tom gardait une table en se câlinant et s'embrassant gentiment.

« Dis, Tom. »
« Mm. »
Répondit-il en baissant la tête, glissant son nez dans les cheveux de Bill et fermant les yeux.
« Tu viendrais chez moi ce soir ? »
« Euh, je sais pas. Tu veux ? »
« Oui, il va y avoir un orage et j'ai pas envie de dormir tout seul. »


Leurs regards se croisèrent et Tom resta silencieux pendant quelques secondes, puis il soupira et sourit quand Bill lui fit de grands yeux innocents.

« Promis, je serai gentil. »
« C'est d'accord ... »
Chuchota-t-il avant de l'embrasser doucement.

[...]

« Les gars, faut y aller, il va pas tarder à pleuvoir ! »

Gustav jeta un coup d'½il dehors et grimaça.

« Ouais, Tom a raison. On va se faire prendre par la pluie ! »

Ils ramassèrent tous leurs affaires à la hâte et Bill attrapa la main de Tom, la serrant affectueusement dans la sienne.

« On y va ? » Demanda-t-il en souriant.

Tom hocha de la tête.

« A demain les mecs. »
« Salut. »


Ils traversèrent rapidement la rue, restant collé l'un à l'autre pour se tenir chaud. Tom fronça les sourcils.

« Ca c'est vraiment bien rafraîchi. »
« C'est l'orage. »
« Mm, oui, sûrement. »


Il déverrouilla la voiture et passa du côté conducteur avant d'enclencher le chauffage en voyant Bill frissonner.

« Bon, par où est-ce que je vais ? »

[...]

Bill avait eu raison, l'orage grondait dehors et des branches tapaient contre les vitres de la maison de l'androgyne à cause du vent. Tom pouvait l'entendre siffler le long des murs alors qu'ils étaient blottis sous une grosse couverture. C'était la première fois qu'ils allaient dormir ensemble, Tom sourit rien qu'à la pensée, laissant ses doigts courir le long de la peau nue du bras de Bill, la chair de poule apparut sur son passage. L'androgyne se calla un peu mieux contre lui avant d'embrasser son épaule.

« Tom, est-ce que tu as envie de ... »

Le tressé souffla doucement.

« Oui. »
« Avec moi ? »
« Oui. »


Bill se redressa et sourit avant de s'agenouiller à côté de lui.

« Moi aussi j'ai envie. » Souffla-t-il contre ses lèvres avant de l'embrasser délicatement.

Tom se redressa avant de le pousser contre le matelas, le serrant contre lui en enfonçant sa langue dans sa bouche, léchant son palais et caressant sa langue. Enfin. Il allait enfin pouvoir le goûter à nouveau ...
Bill se cambra contre lui, griffant doucement son dos en le laissant se glisser entre ses cuisses. Vite, peut-être même trop, ils se retrouvèrent nus l'un contre l'autre, se frottant l'un à l'autre et s'embrassant de façon précipitée. Ils en avaient tellement envie ...

Tom s'arrêta une seconde pour regarder sous lui. Bill était là, totalement à sa merci et il en voulait encore plus, il voulait être avec lui, en lui pour toujours. Il devait le lui dire.

« Bill, je ... »
« Chuut. Tiroir de la table de nuit. »


Bill l'embrassa pour le faire taire alors qu'il attrapait du lubrifiant et un préservatif, l'androgyne arrêta sa main.

« N'en mets pas. »
« Mais Bill ... »
« Non, n'en mets pas ... »
Souffla-t-il contre ses lèvres.

Tom hésita. Il avait entendu parler de ses filles qui transmettaient des MST en suppliant au dernier moment de ne pas utiliser de préservatif. Est-ce que Bill était comme ça ? Non, il ne pouvait définitivement pas penser ce genre de chose de Bill. Il posa le petit emballage sur la table de nuit, Bill sourit. L'androgyne attrapa le tube et l'ouvrit sans plus attendre, appliquant une bonne couche de gel sur le sexe de Tom, le tressé serra les dents pour ne pas jouir sous la caresse.

« Bill ... Il faut que ... je te prépare ... »
« Ca va aller, ne t'inquiète pas pour ça. Maintenant, viens. »


Tom se plaça correctement entre ses cuisses alors que Bill posait son bassin sur ses genoux, Tom lui jeta un regard inquiet.

« Tu es sûr ? »

Bill sourit.

« Oui, viens. »

Tom souffla une dernière fois avant de pousser lentement en lui, s'immisçant entre ses chairs en se voûtant, posant son front contre son torse pour s'empêcher de jouir. Il serra la mâchoire alors que de petits larmes perlaient aux coins de ses yeux.

« Bill ... » Souffla-t-il, perdu dans son plaisir. « Bill, je ... Je ... Je t'aime ... »

De longues traînées de larmes commencèrent à couler le long de ses joues, s'échouant sur le torse de l'androgyne. Bill sourit et ferma les yeux. Il l'avait trouvé, il l'avait vraiment trouvé ...

« Je t'aime aussi Tom ... »

Bill posa ses mains dans le dos du tressé, puis remonta vers sa nuque pour la caresser du bout des doigts. Quand Tom releva le visage vers lui, il écarquilla les yeux.

« Bill, ta peau ... Elle, elle brille ... »
« Chuut, calme-toi. C'est normal. »


L'orage gronda un peu plus fort dehors et Tom se surprit à jeter un coup d'½il par la fenêtre. La lune les veillait et donnait un éclat nouveau à la peau du jeune androgyne sous lui. Tom se pencha curieusement pour l'effleurer du bout du nez, oubliant momentanément son plaisir.

« C'est ... C'est magnifique ... »

Bill sourit un peu plus avant de le serrer en lui, Tom frémit et la chair de poule envahit tout son corps.

« Bill ... » Geint-il.

Il se souvenait que ça avait été extrêmement bon la dernière fois, mais pas aussi fort, pas aussi intense avant l'orgasme. Sa bouche s'ouvrit dans un cri silencieux et il embrassa la peau du cou de Bill, le serra dans ses bras pour le rapprocher de lui. Sa peau luisante était chaude et légèrement humide, Bill lui releva le visage et l'embrassa à pleine bouche, passant ses bras dans sa nuque pour le serrer lui aussi contre lui. Ses cuisses se refermèrent autour du bassin de Tom alors que celui-ci commençait à pousser en lui dans un rythme lent et appuyé. Son ventre frottait contre le sien, caressant son sexe entre leurs peaux chaudes. Quand Tom retira ses lèvres de la peau du dreadeux après lui avoir embrasser la joue, il hallucina.

« Bill ... Sur ta joue, il y a ... »
« La marque de tes lèvres, c'est normal Tom ... »


Son bassin poussa à la rencontre du sien et Tom se voûta à nouveau, répandant un air bouillant dans le cou de Bill. Quand il ouvrit les yeux, de longues arabesques noires ornaient sa peau si blanches, Tom les toucha du bout des doigts.

« Bill, qu'est-ce qu'il se passe ? »
« Ne ... Ne t'arrête pas Tom, embrasse-moi. »


Tom poussa encore un peu plus fort et se pencha sur ses lèvres pour les lécher avant de l'embrasser profondément. Bill se cambra contre lui et il en profita pour glisser ses mains dans le bas de son dos, le cambrant plus fort et le rapprochant de lui.

« Ferme les yeux Tomi ... »

Le tressé s'exécuta et quand Bill lui intima des les rouvrir quelques secondes plus tard, les pends des draps tourbillonnaient autour d'eux comme de longues robes de danseuses, Tom souffla conte le menton de Bill, assailli par le plaisir, les arabesques se propagèrent.

« Bill ... C'est tellement bon que ça fait mal ... » Geint-il.
« Je sais Tomi ... ... Embrasse-moi encore. »

Tom se pencha sur ses lèvres et l'embrassa lentement en ralentissant la cadence, les ongles de Bill entrèrent dans sa peau alors que leurs souffles et leurs salives se mélangeaient.

« Je t'aime Tom ... »

Le tressé jouit comme ça ne lui était jamais arrivé. Il pleura d'extase, laissant ses larmes couler sur les joues de l'androgyne alors qu'il le sentait se contracter autour de lui et jouir en longs jets chaud contre son ventre.

« N'ai pas peur ... » Lui dit Bill en l'embrassant tendrement.

Une lumière blanche et éclatante les enveloppa, comme si elle entrait en eux, et Bill murmura.

« Agnosco veteris vestigia flammæ »

Les draps retombèrent et ils se serrèrent l'un contre l'autre avec force pendant plusieurs minutes, incapables de se lâcher après ce qu'ils venaient de vivre. Tom fut le premier à relever la tête et prendre la parole. Il se retira et se coucha sur le flanc aux côtés de l'androgyne.

« Bill, qu'est-ce que c'était ? »

Bill tourna la tête vers lui et lui lança un petit sourire fatigué.

« Mm, tu ne pars pas en courant ? Je savais que tu étais le bon ... »

Tom s'approcha de lui et lui prit la main, caressant lentement ses doigts des siens.

« Je suis amoureux de toi. Je ne peux pas juste partir et t'oublier ... »

Bill se tourna vers lui et caressa son visage de sa main libre.

« Je sais, moi non plus je ne pourrai pas le faire. »

Un petit silence s'installa entre eux. Ils se fixèrent droit dans les yeux avant que Bill ne prenne enfin la parole, liant un peu plus leurs doigts en y ajoutant sa seconde main, Tom fit de même.

« Je ne suis pas humain Tom. Je suis un Fils de la Lune. »

Tom fronça les sourcils, puis les haussa, toute son attention se concentrant sur le dreadeux.

« Tu veux dire qu'il y a en d'autres ? Je veux dire ... Tu viens de dire que tu étais un fils, pas le fils, donc ... »
« Oui, c'est vrai. Tu en es aussi. »
« P-pardon ?! »


Bill lui caressa la joue pour l'apaiser.

« Ecoute-moi avant de paniquer. Ce n'est rien de grave. Nos frères et nous sommes censés veiller au bon équilibre des forces terrestres, c'est pour cela que notre Mère La Lune nous a envoyé ici. Seulement, nous devons retrouver notre jumeau pour pouvoir disposer de nos pouvoirs et de notre mémoire entière. Tant que nous étions séparés, l'un de nous deux avait les pouvoirs et l'autre la mémoire. J'avais la mémoire, donc, tu avais les pouvoirs, mais maintenant, j'ai récupéré les miens. »

Bill se tu quelques secondes pour lui laisser le temps d'assimiler.

« Tiens, si tu veux, on peut essayer quelque chose ... »

Il se redressa et força Tom à se mettre dans la même position que lui, à genoux sur le lit. Il lui sourit pour le rassurer avant de se pencher et de l'embrasser délicatement, posant à peine ses lèvres sur les siennes avant de se retirer.

« Regarde. »

Tom baissa les yeux sur leurs mains liées et quand Bill lâcha ses doigts, un mince fil doré les reliait encore. Le tressé écarquilla les yeux.

« C'est de l'énergie pur, c'est ce qui nous relie. »

Bill fit bouger ses doigts et les liens ondulèrent, envoyant des frissons jusque dans les bras de Tom.

« Bouge les doigts Tomi. »

Tom observa ses doigts avec curiosité, les levant au niveau de leurs visages avant de créer des vagues d'énergie dorée entre eux. Bill le regarda faire, tout bonnement émerveillé.

« Tu sais, je suis un peu comme le cerveau et tu es le corps. C'est comme si nous n'étions qu'un. »

Le tressé sourit doucement avant de poser à nouveau ses lèvres sur les siennes. Bill grimpa sur ses genoux et le laissa le coucher à nouveau sur le matelas alors que de l'énergie voletait lentement autour d'eux, formant de longues guirlandes dorées qui volaient en cercle, comme pour les protéger.

Ils se câlinèrent encore longuement, Bill expliquant à Tom pourquoi ils étaient là, ce qu'ils devaient faire et pourquoi deux jumeaux devaient se retrouver pour pouvoir utiliser leurs pouvoirs. La nuit se termina ainsi, et quand le petit matin arriva et que Tom se leva du lit après seulement quelques malheureuses heures de sommeil, il eu la surprise de se sentir en forme comme jamais et quand il se tourna vers Bill qui dormait toujours dans le lit, il fut encore légèrement surpris de voir de longs filins dorés le relier à lui. Quand il tendit le bras, les filins s'épaissirent et devinrent de vrais fils, Tom fronça les sourcils et s'assit au bord du lit quand les fils devinrent des liens aussi épais que de petites branches. Ils se rassemblaient tous dans le haut du dos de Bill, alors Tom y posa les doigts, et quelle ne fut pas sa surprise quand de l'encre noire s'en échappa. Il retira directement ses doigts et fronça les sourcils, horrifié.

« Remets tes doigts. » Dit Bill, visiblement encore à moitié endormi.
« Mais ... »
« Fais-le Tomi, tu n'as pas encore mis assez d'encre ... »


Tom reposa ses doigts de façon hésitante au même endroit et l'encre se propagea alors à une vitesse folle tout le long du dos de Bill, formant toute sorte de formes qui ne cessèrent de bouger jusqu'à ce que le tatouage ne soit entièrement fini. Bill se cambra plusieurs fois, décollant ses fesses, que Tom savait encore nues sous le draps fin, du matelas. Le tressé retira ensuite lentement ses doigts et embrassa la nuque de Bill avec tendresse.

« C'est beau ... » Souffla-t-il en observant les détails du dessin.
« C'est ce que je représente pour toi. » Dit Bill en ouvrant les yeux. « Un tout. »

Il sourit et Tom se pencha pour l'embrasser. Tout ça n'était pas près de se terminer de si tôt, et pourtant, tout n'avait commencé que par un simple baiser sur un miroir. Tom avait inconsciemment saisi sa chance, voilà tout.

« Moon Kiss ... » Murmura Bill quand ses lèvres touchèrent celles de Tom.


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.65.78) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Anonyme

    01/04/2012

    hoowww troow boo mais sa me degoute jai pas pu voire le tatou bouhh ouinnnn !!!!! TT_TT

  • Juste-pour-le-fun483

    25/01/2012

    C'etait magnifique ! quelle belle fin :')

  • History-imagination

    06/09/2010

    Je m'attendais pas à ça !
    J'ai été agréablement surprise. J'ai beaucoup aimé :)

  • What--Gw3ndI--Gw3nd

    10/06/2010

    jador lhistoir en elle meme
    mais avec Bill et Tom cest super =D

  • Phoebe57100

    06/05/2010

    Héhé, au départ, je me demandais en quoi Bill était si différent, mtn je suis ravie de le savoir!! Merci pour ce TS, ça fait zizir, lol. Bisous;

  • gwendo

    15/02/2010

    c'est incroyable comme tu pmiracles avec peux faire des miracles avec tes textes! j'ai du mal avec le fantastique, mais là j'ai adoré!!!
    bravo!

  • OS-by-Pops

    14/01/2010

    Waou!
    C'était... indescriptible. J'avais pas eu l'occasion de venir lire avant, à mon grand regret. J'ai adoré.
    Merci pour ce joli moment.

    Xoxo.

    Pops.

  • Le-Livre-de-pucca

    09/01/2010

    C'étaient intéressant tout sa fantastique et magique comme j'aime j'ai des étoiles dans les yeux grace à cette histoire.
    Je savait que Bill n'était pas "normal" mais de la à etre un fils de la lune surtout que ces jours si j'ecoute hijo de la luna de mecano.
    Franchement j'adore.

  • Binoouh

    02/01/2010

    Wow!
    Je n'aurais pas cru que l'histoire aurait eu une telle tournure!
    Je croyais qu'après le lemon ce serait fin, mais j'suis contente de voir que sa n'a pas été le cas!

    La fin était mystérieuse et belle j'ai adoré lire ce two shot!
    La relation que Bill et Tom était franchement intense et fusionnelle! C'était incroyable!
    Tu devrais faire des Os plus souvent! ^^

  • folle-de-rock-42

    01/01/2010

    *___*
    Juste bon , magnifique !
    Tout ls sentiments sont présents ...
    Bravo =)

Report abuse