......***** Chapitre Un...« C'était la dernière fois »......

...

La porte d'entrée venait tout juste de claquer qu'il était déjà debout. Il n'avait que cinq heures pour emballer le reste de ses affaires et partir chez sa mère avant qu'il ne revienne pour sa pause de 13h.

Bill se lèva sans plus attendre et c'est après une douche des plus rapides et un petit-déjeuner qui l'était tout autant qu'il sortit les cartons de déménagement du fond l'armoire, les pliant et les montant à terre, dans le salon, avant d'aller vider sa partie de l'armoire à une vitesse particulièrement élevée, pliant les vêtements à la va-vite et les glissant habilement dans ses sacs de voyage.

Plus d'une heure passa ainsi et il devait encore récupérer ses affaires de toilette et ses draps, des provisions, les papiers importants de l'édition, de la banque, de l'assurance. Il y avait encore tellement de choses à faire ...

L'heure continuait de tourner et il s'arrêta de ranger vers 12h pour manger. Puis il reprit, à peine vingt petites minutes plus tard, il lui restait une demi-heure pour tout mettre dans la voiture et il y parvint. Il était pratiquement 13h quand il attrapa sa veste et sa besace, passant les pièces en revue pour vérifier qu'il n'avait rien oublié. Il n'y avait pas de place dans ses plans pour un retour en arrière, ça, non.

Il passa dans la cuisine et attrapa le bout de papier cartonné qu'il avait préparé plus tôt et y inscrivit ce qui, à ses yeux, ne pouvait être autre chose que la vérité.

« C'était la dernière fois. »

La clé de l'appartement fut posée sans ménagement sur la table et la porte claqua une nouvelle fois, la dernière.

...

Il s'installa dans sa voiture et inséra la clé dans le compteur sans plus attendre, mais quand une Audi R8 passa juste derrière sa Dogde Caliber, il se figea, baissant la tête sur son volant et attendant que la voiture s'éloigne vers la place de parking qui lui était réservée. C'était la dernière fois qu'il voyait ça. Il souffla un bon coup et mit sa ceinture, tourna la clé et le moteur gronda, il enclencha la première et quitta le parking, un air sombre sur le visage. En passant devant le petit guichet, il ouvrit sa fenêtre.

« Bonjour Monsieur Kaulitz. »
« Bonjour Albert. »


Il lui tendit son badge et lui sourit.

« Je déménage Albert. »
« Oh Monsieur Kaulitz, vous aussi ? »


Bill jeta un coup d'½il nerveux dans le rétroviseur central et cru voir une silhouette se diriger vers l'entrée du parking. Tout son corps se tendit.

« Mm, oui, je suis pressé. Au revoir Albert. »
« Au revoir Monsieur Kaulitz ! »


Bill s'engagea sur la route principale et roula jusqu'à la station-service où il avait fait le plein durant ces cinq dernières années. Il remplit le réservoir à ras bord et cacha son visage dans sa grosse écharpe avant d'entrer dans la petite boutique pour payer ce qu'il devait. Puis il ressortit et grimpa dans sa voiture et s'éloigna vers l'autoroute en enclenchant son GPS, entrant l'adresse de sa mère. C'est quand il se trouva enfin sur le chemin qui le menait vers une nouvelle vie qu'il démarra un premier appel sur son kit main libre.

« Bill, c'est toi ? »
« Bonjour Elsa. »
« Tu es en voiture ? »
« Oui, je ... Je déménage, je ne reviendrais pas sur Berlin de sitôt, j'ai ... eu quelques problèmes personnels. Je vais vivre à Magdeburg pendant un temps. »
« Oh ... C'est lui ? »
« ... ... ... Oui, je suis désolé Elsa. »


La jeune femme à l'autre bout du fil soupira avant de laisser un petit rire nerveux s'échapper.

« Je suis contente que quelqu'un ai réussi à te faire bouger. »

Bill sourit à la route filant tout droit devant lui.

« Moi aussi ... »
« Envois-moi le manuscrit par mail dès que tu peux. Je vais faire en sorte de t'avoir un délai plus important. Repose-toi bien Bill. »
« Merci Elsa ... »
« De rien. »


Elle souffla et raccrocha et l'androgyne s'enfonça un peu plus dans son siège avant de composer un autre numéro.

« Allô. »
« Maman, c'est Bill. Je suis sur le chemin, je serais là pour le souper. »


La femme ne répondit pas de suite, mais quand elle le fit, la seule chose qu'elle pu dire d'une voix tremblotante fut :

« Bien. Je vais te préparer un gratin de pâtes. »

Bill sourit et une larme roula le long de sa joue creuse.

« Je t'aime Maman. »
« Je t'aime aussi Billy. »


Cette fois-ci, ce fut lui qui raccrocha avant de composer à nouveau un autre numéro. Il allait au moins faire un autre heureux.

« Bonjour, vous êtes bien sûr la messagerie d'Anis Ferchichi. Je ne peux pas vous répondre pour le moment alors laissez un message après le bip ! Et si c'est Bill, arrête de m'emmerder et retourne bosser mec ! »

Bill se mordit la lèvre pour s'empêcher de rire. BIP

« Anis, c'est Bill, je ... Je sais que c'est nul de te dire ça sur ton répondeur, mais ... Je suis parti, je l'ai quitté. Je suis sur la route pour Magdeburg alors ... juste ... appelle-moi quand tu peux s'il te plaît ... »

Il raccrocha à nouveau et se concentra définitivement sur la route, se mettant encore un peu plus à l'aise dans son siège.

...

« Dis-moi que tu ne rigoles pas, tu l'as vraiment fait ?! »
« Oui, je l'ai vraiment fait. »


C'était Anis. Il était pratiquement 18h et le grand brun venait apparemment tout juste de sortir du travail.

« Où es-tu là ? »
« À Magdeburg. »
« C'est où ça ?! »
« A mi-chemin entre Berlin et Leipzig. »
« Qu'est-ce que tu vas faire là-bas ?! »
« Ma mère habite là Anis. »
« Oh ... C'est elle qui t'a convaincu ? »
« Oui. »
« Combien de temps ? »
« Quoi, combien de temps je reste ici ? »
« Non ! Combien de temps il lui a fallu. »
« Une semaine. »
« Tu rigoles ?! Et moi je n'ai pas réussi en presque trois ans ! »


Bill sourit un peu et secoua la tête en tournant dans la rue de son enfance, roulant lentement alors que des dizaines de souvenirs l'assaillaient.

« Tu vas me manquer Anis. »
« Prends soin de toi Petit Brun, on se reverra, tu peux en être sûr. »
« Je n'en doute pas. Je te laisse, je suis arrivé. »
« D'accord. Et Bill ? »
« Oui. »
« Essaye de te reposer un peu ... et de reprendre du poids. »
« Oui, je sais. Ma mère va me claquer entre les doigts quand elle va me voir ... »
« Laisse-toi dorloter, ça va te faire du bien. »
« J'espère aussi. Bye Anis. »
« À bientôt Bill. »


Ils raccrochèrent en même temps et Bill attrapa sa veste et son sac sur le siège passager avant de sortir de la voiture. Sa mère l'attendait déjà sur le pallier et quand il se retrouva dans ses bras, une de ses mains dans ses longs cheveux bruns, il se sentit à nouveau chez lui.

...

Ce soir-là, ils mangèrent calmement le délicieux gratin de pâtes de Simone et Bill pleura dans son cou tout en lui avouant tout ce qu'il n'avait pas osé dire au téléphone, mais qu'elle avait déjà compris. Elle le laissa parler, le laissa enfin extérioriser sa peine. Il l'avait quitté et maintenant, elle serait là pour lui, quoi qu'il arrive. C'était la dernière fois qu'elle le voyait pleurer comme cela, elle se le promit.

Ecriture : 1O Janvier 2O1O
Publication : 25 Mars 2O1O


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • 0x-dark-Night-x0

    19/07/2010

    C'est mignion =) Je me demande toujours c'est qui le ' il ' lol fin' j'adore l'idée & comme tu écris sa donne envie de savoir =)

  • nirvana-angelTH83

    29/03/2010

    j'ai tout relus pour patienter
    vite vite la suiiiiiiiiiiiiiiiiite é_è
    kissoux
    Scratounette (qui vas mourir d'impaience sniffff!!!)

  • nirvana-angelTH83

    28/03/2010

    Attends, Attends, je rêve ou c'est Tom qu'il as quitter????
    la scène où "il" arrive en R8 m'as fais irresistiblement penser à lui
    Et je rêve (là aussi) ou Anis vas prendre une place plus importante dans cette histoire???
    je préfère pas trop m'emballée mais en tout cas je suis heureuse de voir ce cher Bushido dans de plus en plus de fiction , même en guest star ;P
    kissoux Envy
    scratounette

  • ecrire-pr-parler2

    27/03/2010

    Hey tu connais l'émission L'île de la Tentation ?
    Moi pas beaucoup pour être honnête
    Mais je m'en suis servi à ma manière en TS avec Bill et Tom ^_^
    Si ça te dis : http://ecrire-pr-parler2.skyrock.com/2791107704-9eme-texte.html
    Bisous =)

  • just-you-and-me483

    27/03/2010

    J'adore de plus en plus...même si entre nous il ne se passe pas grand chose...
    Bien que la séparation aussi brutale et rapide d'un si longue relation si tumultueuse ne soit pas quelque chose d'anodin...
    Il n'y a pas encore eu de réelles représailles jusqu'à présent...
    Autrement je suis heureuse qu'Anis soit embarqué dans l'histoire...
    Tu n'imagine pas à quel point ça me fait plaisir *__________*
    Bref j'ai hate d'avoir la suite pour pas changer :)
    Bisous <3

  • Possession-M-preg

    26/03/2010

    *__________*

    J'aime ! J'ai trop hâte de voir la réaction de Tom

    Continue comme ça ^^

    Bisous
    Cassouille

  • bleibtxmitxmir

    26/03/2010

    Coucou
    Comme toujours
    Parfait
    J'adore
    Je peut être prévenue merci
    Bisous
    Cam

  • delirs-amies-envies-rock

    25/03/2010

    super chapitre !! =)

  • delirs-amies-envies-rock

    25/03/2010

    tout va bien se passer pour lui maintenant=

  • Unangexficxth

    25/03/2010

    J'aime bien ce premier chapitre...

    J'ai été en haleine tout le temps de l'empaquetage et du parking en croisant les doigts pour que Bill puisse vraiment partir.

    Que va t-il lui arriver maintenant?

Report abuse