......***** Two Shot...« L'amour d'une mère »......

**♥**

Voilà la fin du Tome o2 !
Je repousse un peu la fin de la Fiction en publiant un Ts.
J'espère que vous appréciez même si j'ai l'impression qu'il est moins bon que le dernier ...
-xxx-
Envy*

**♥**

Titre : « L'amour d'une mère »
Genres : YAOI, Romantique, Lime, Dark
Ecriture : o8, o9 & 1O Janvier 2O1O
Publication : o4 Février 2O1O


Encore une fois, il était assis au bord du lac, toujours le même, attendant que la nuit tombe et que celui qu'il pouvait imaginer comme son compagnon arrive. Le lac et ses alentours étaient les endroits les plus calmes et reclus de la ville et c'est probablement à cause de ça qu'ils s'étaient rencontrés là, il y a presque trois mois. Trois mois de cachotteries, de sorties en douce et de baisers fougueux dans le noir. Cependant, ils ne se connaissaient pas ; le seul fait que la nuit soit profonde les empêchait de se reconnaître durant le jour. Bill savait seulement que son “ami“ avait de fines nattes tressées sur le crâne. Il ne pouvait en savoir plus.

Un craquement de branche se fit entendre et l'androgyne se retourna doucement vers le petit chemin qui sillonnait au bord de la forêt, et là, il le vit. Enfin, il vit son ombre, sa silhouette, ses amples vêtements qu'il devinait sombres et ses longues nattes collées à son crâne. Il sourit doucement tout en fixant les contours de son visage. L'autre garçon s'assit derrière lui, enserrant ses bras autour de ses hanches fines. Leurs bouches s'effleurèrent gentiment avant de s'embrasser délicatement, Bill se serra contre son torse, se blottissant contre lui par habitude.

« Tu vas bien ? »
« Ouais, et toi Bébé ? »


Bill rougit à ce surnom et se laissa embrasser chaudement. Le tressé le serrait contre lui avec force et assurance et c'était tout ce dont il avait besoin. Il pensait que l'autre garçon était amoureux de lui, mais Bill ne pouvait pas lui donner plus qu'il ne le faisait maintenant, il le savait. Son père accepterait la nouvelle avec facilité, serait même honoré de pouvoir voir son fils s'affirmer, puis prendre sa relève accompagné de celle ou celui qu'il aimait, mais sa mère ... Avec elle, ce serait une tout autre histoire ... Il soupira doucement. Ce n'était pas qu'il n'appréciait pas le jeune homme en face de lui, pas du tout, il l'aimait, il était tombé amoureux de lui il y bien longtemps, mais sa vie était tellement compliquée, vraiment trop pour impliquer un jeune homme innocent, même si celui-ci l'aimait et que lui l'aimait aussi ...

« Je vais bien. »

Un nez se frotta doucement dans son cou et l'androgyne sourit en se cambrant un peu.

« Tu m'as manqué aujourd'hui. »
« Ah oui ? »
« Ouais, vraiment. »


Sa bouche remonta le long de la peau blanche avant de venir sucer doucement le lobe, Bill frissonna et gémit doucement.

« Moi aussi tu m'as manqué, j'ai eu une mauvaise journée. »
« Raconte-moi. »


L'autre garçon s'appuya contre le tronc de l'arbre derrière lui et laissa Bill s'affaisser contre son torse, posant son menton sur le haut de sa tête.

« He bien, tout as commencé ce matin quand Maman m'as dit qu'elle ne serait pas là ce week-end, puis ça a continué par le fait qu'un de mes très bons amis m'a annoncé son changement de lycée. Je sais que je vais le revoir, mais ça me fait un peu de mal quand même. »
« Je comprends. »


Il caresse doucement les courtes dreads de l'androgyne tout en respirant la fragrance de sa peau, fermant les yeux au contact du bout des doigts du dreadeux contre sa joue. Bill se tourna sur le flanc pour pouvoir embrasser sa mâchoire.

« Ensuite, j'ai eu une mauvaise note en histoire, ma chienne s'est enfuie il y a deux heures et ma mère m'a passé un coup de fil pour me dire que moi aussi, j'allais changer de lycée. »
« Oh ... Ça fait beaucoup sur une journée ... »
« Oui, je trouve aussi. »
« Est-ce que tu vas aller dans le même lycée que ton ami ? »
« Oui, au moins on sera deux. »
« Tu en parles comme si vous alliez être seuls face au monde. »
« C'est un peu ça oui, on débarque en plein milieu du premier trimestre et lui et moi, on est pas ... comme tout le monde ... »
« Qu'est-ce que tu veux dire ? »
« He bien, on ne passe pas vraiment inaperçus, surtout pas lui. »
« Mm. »


Le tressé ferma les yeux et se laissa encore un peu plus aller aux doux baisers prodigués par le jeune homme blotti tout contre son torse.

« Et toi, ta journée ? »
« Mm, comme je t'ai dit, tu m'as manqué. Je n'ai fait que penser à toi pendant une bonne partie de la journée, j'avais envie de te voir. »


Ses bras se resserrèrent autour de lui et Bill sourit contre sa peau avant de l'embrasser doucement, flatté par la déclaration.

« J'ai pensé à toi aussi aujourd'hui ... un peu ... »
« Comment ça ? Juste un peu ?! »


Le tressé renversa Bill sur le sol et se glissa entre ses jambes, appuyant son corps contre le sien pour le maintenir au sol.

« Ben oui, j'ai pensé un peu à toi. » Souffla Bill en souriant.
« Oh, tu l'auras voulu ! »

Le tressé se pencha sur lui et le chatouilla longuement tout en l'embrassant dans le cou. C'était ça entre eux, amitié et amour mélangés, enfin, c'était plutôt dur à définir et quand Bill y pensait parfois, il se disait qu'aux yeux des autres, ça paraîtrait sûrement malsain ...

Son bel inconnu arrêta de le taquiner et ils s'assirent à nouveau pour s'embrasser et discuter tranquillement pendant encore une bonne heure avant de se séparer après un dernier baiser et une dernière étreinte.

...

Ce lundi-là, quand Bill se leva, il se dit qu'il aurait préféré mourir pendant la nuit. C'était aujourd'hui que lui et son meilleur ami, Andreas, changeaient de lycée, il devait d'ailleurs passer le chercher dans une heure et demi. Il ferait mieux de se dépêcher un peu ...

...

En entrant dans la cour, le bras d'Andi sur les épaules, il se sentait un peu protégé, même si les regards convergeant vers les deux androgynes furent plus choqués par ce bras sur ses épaules justement, que par le fait qu'ils soient nouveaux et androgynes. Ils ne perdirent pas de temps et se dirigèrent vers le secrétariat pour obtenir leur emploi du temps, leur clé de casier et leurs livres de cours.

...

« Je suis Andreas Küller, j'ai 17 ans et j'habitais de l'autre côté de la ville avant, on a déménagé, c'est pour ça que je me retrouve ici. Je fais du skate et je déteste profondément les math. Désolé Madame. » Ajouta-t-il en se tournant vers la prof.
« Tu ... peux aller t'asseoir Andreas. »

Le blond peroxydé s'exécuta et Bill s'avança devant ce qui allait constituer sa classe pour les deux années à venir.

« Je suis Bill Trümper, j'ai 17 ans et Andreas et moi habitons dans le même quartier et allions dans le même lycée. »

Il se tu, ne voulant pas en dire plus et il attendit que la prof lui dise à lui aussi d'aller s'asseoir à une place de préférence pas trop loin d'Andi alors que plusieurs conversations chuchotées s'entamaient. Ils savaient tous sûrement qui il était maintenant. Une fille leva la main.

« Oui Marlène ? » Dit la prof.
« T'as déménagé aussi ? »
« Non, je n'habite pas loin d'ici. »


Une autre main se leva.

« Vous sortez ensemble ? »
« Je ne crois pas que ça te regarde. »
« Mathias ! Tu peux aller t'asseoir près d'Andreas, Bill. »


Le jeune androgyne fit un signe de tête à la femme avant de serrer la lanière de son sac d'une main, crispant la mâchoire et jetant un regard plutôt mécontent vers ce Mathias. En quoi est-ce que ça pouvait bien le regarder si Andi et lui sortaient ensemble ou non ? De toute manière, Andi n'était là que pour le protéger, et c'était son ami, ni plus, ni moins. Son c½ur était pris ailleurs et ça, même Andi ne le savait pas ...

...

Un certain tressé, élève de dernière année au lycée Hemingway de la ville de Berlin entra dans la cour de l'établissement suivi de ses amis. Ils riaient à une blague que l'un d'entre eux venait de raconter quand le jeune homme se figea. Il était ce genre de garçon très populaire, très convoité, alors jouer au mariol en fixant quelqu'un au beau milieu de la cour, ce n'était pas vraiment son genre, sauf que là, il pensait avoir reconnu quelqu'un, c'était juste impossible, son Bébé n'était pas là, pas dans ce lycée ... Et puis il se rappela de ce qu'il lui avait dit vendredi.

“ ... ma mère m'a passé un coup de fil pour me dire que moi aussi, j'allais changer de lycée. “

Sa bouche se referma et il reprit sa marche sans un mot, ses amis ne dirent rien non plus à propos de ce soudain bug, après tout, les nouveaux n'étaient pas moches, vraiment pas.

« Tom, ça va ? »

C'était Georg, son meilleur ami.

« Ouais, je ... Ouais, je crois. »

Georg s'assit à son tour sur le dossier du banc où ils s'asseyaient toujours, eux et leur petite bande, avant de suivre le regard de son ami.

« Mm, les nouveaux ? »
« J'ai l'impression de l'avoir déjà vu, de le connaître même. »
« Lequel ? »
« Celui avec les dreads. »
« C'est Bill Trümper. »
« Tu veux dire que c'est le fils de ... »
« Du fameux Gordon Trümper ouais, ton père doit sûrement le connaître. »
« Mais comment tu le sais ?! »
« C'est ma s½ur qui me l'a dit. »


Oh, c'est vrai, Marlène était une vraie commère ...
Gordon Trümper était à la tête d'une entreprise de cosmétique impressionnante. L'héritage que ce gamin allait avoir devait être sérieusement spectaculaire, mais peut-être pas autant que celui que Jörg Kaulitz, grand avocat à la tête de son propre cabinet extrêmement réputé, allait légué au jeune Tom.

« Je le connais Georg, je t'assure que je l'ai déjà vu ... »
« C'est possible, il paraît qu'il habite dans le coin. »


Et puis il vit son sourire, son éblouissant et superbe sourire qui creusait deux petites fossettes dans ses joues, le rendant tout bonnement à croquer. Et il se revit en train de passer ses pouces sur ses deux petites fossettes, au clair de lune.

« Oh merde ... »
« Quoi ? »
« Je sais exactement qui il est ... »


...

Ils devaient se voir ce soir-là et Tom était un peu à l'avance. Il devait le lui dire, il le devait. C'est ce qu'il se répétait sans cesse en faisant les cent pas entre la lisière du bois et la rive du lac. La lune était déjà haute et bien ronde dans le ciel, c'était la pleine lune ce soir-là ...

« Oh, tu es déjà là ? »

Sa voix douce s'éleva dans l'air et Tom releva la tête, ne lui laissant pas le temps de faire cinq pas de plus qu'il l'avait déjà emprisonné dans ses bras. Ils étaient toujours sur le petit sentier longeant la forêt et Tom n'avait pas dans ses plans de bouger d'un autre millimètre. Il resserra un peu son étreinte avant de prendre le visage de Bill en coupe, embrassant tendrement ses lèvres pleines et qu'il savait très roses en ces journées un peu froides.

« Je ... Je suis Tom Kaulitz. »

Bill se figea dans l'étreinte dans laquelle le tressé venait de l'envelopper à nouveau. Ils s'étaient pourtant dit qu'ils ne demanderaient jamais l'identité de l'autre et qu'ils ne s'impliqueraient pas autant ...

« Je suis Tom Kaulitz, j'ai 18 ans et je suis au Lycée Hemingway. »

Bill tenta de reculer un peu, mais les bras dans son dos l'en empêchèrent. Tom glissa sa bouche à son oreille.

« Et ... aujourd'hui, je t'ai vu, Bill. »


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Juste-pour-le-fun483

    25/01/2012

    Hiii, ca promet ;)

  • Unangexficxth

    06/02/2010

    Ohhhh

    comment va se passer la suite? Tom a t-il fait une erreur en avouant cela à Bill?

    J'ai vraiment hâte de connaître la fin de ce TS.

  • Age-Of-Piracy

    06/02/2010

    Hallo ^^
    J' adore !
    L'idée est vraiment original^^
    J'ai hâte de lire la suite !

    Bisous
    Cassouille

  • tomichou006

    05/02/2010

    previen moi bizou ^^

  • tomichou006

    05/02/2010

    Ho trop fort ce chapitre ^^

  • OS-by-Pops

    05/02/2010

    Wow!
    Je m'attendais pas à ca...
    J'ai totalement hâte de lire la suite.

    Xoxo.

    Pops.

  • just-you-and-me483

    04/02/2010

    hate d'avoir la suite *-*
    j'avoue ne pas avoir grande chose à dire...
    C'est juste un beau TS, fluide, doux, tendre...
    Et il me tarde de voir comment bill va réagir face à tout ça ...
    Merci de m'avoir prévenue :)
    bisous <3

  • letitrolmouloune

    04/02/2010

    j'adore !! c'est trop mignon ^^

  • delirs-amies-envies-rock

    04/02/2010

    super!!

  • delirs-amies-envies-rock

    04/02/2010

    j'étais un peu pommée au début mais ç ava, j'ai compris !! xD'

Report abuse