......***** Two Shot...« L'amour d'une mère »......

**♥**

Voici la suite =)
Niveau écriture, elle est un peu mieux que la o1e partie.
-xxx-
Envy*

Ps : Georg/Andreas pour Guess' =)

**♥**

Titre : « L'amour d'une mère »
Genres : YAOI, Romantique, Lime, Dark
Ecriture : 1O & 11 Janvier 2O1O
Publication : 11 Février 2O1O


Quand Tom lui avait dit ça, Bill avait cru que son c½ur allait lâcher. Il savait qui il était, il le savait. Qu'allait-il faire maintenant, le jeter ? Le frapper ? L'humilier en publique ? Le ...
Son flot de pensées complètement folles fut interrompu par un baiser, un simple baiser, doux et tendre, donné du bout des lèvres. Bill y avait bien sûr répondu et c'était laissé aller contre ce corps qu'il connaissait tellement bien depuis trois mois et qui ne le rejetait pas, qui justement, l'étreignait plus fort, l'embrassait plus fort avant de coller son front au sien.

« Ne pars pas Bill, ne me laisse. Je ... Je sais qu'on ne devait pas apprendre à se connaître, mais c'est trop tard, je ... Je t'aime Bill, alors tu ne peux pas me laisser maintenant, pas après tout ce temps et pas après ça ... »

Leurs lèvres s'effleurèrent encore avant que Bill ne pose un autre léger baiser sur ses lèvres, puis sur son nez et sous ses paupières.

« Je ne pars pas Tom, je ne pars pas ... » Avait-il chuchoté. « Je ... Je t'aime, je ne peux pas partir. »

Ils s'étaient embrassés plus fougueusement qu'avant, se serrant fort l'un dans les bras de l'autre et ils apprirent réellement à se connaître, à se faire confiance et ils se préparèrent à s'aimer au grand jour.

...

Quand Bill referma la porte-fenêtre de sa chambre après être entré, il était plus de minuit. Sa lampe de bureau s'alluma et il tourna la tête subitement, son père était assis là, un regard sombre le fixant avec sévérité.

« P-papa ... »
« Bill, je crois que nous devons parler. »


Ça avait duré presque une heure. Bill lui avait avoué que ça faisait trois mois qu'il sortait pour aller voir celui qu'il aimait, qu'au début, ce n'était pas censé être sérieux, mais qu'au fur et à mesure, ils étaient tombés amoureux l'un de l'autre et qu'à présent, il ne pouvait pas s'imaginer sans lui. Gordon lui avait souri et l'avait pris dans ses bras, et la question était tombée.

« Qui est-ce ? »

Bill avait enfui sa tête dans le creux de l'épaule de son père et avait soufflé une bonne fois avant de répondre.

« Tu es sûr que tu veux le savoir ? »
« Plutôt oui. »
Avait répondu son père en riant, Bill avait souri et avait relevé la tête, s'écartant de Gordon.
« C'est ... Tom Kaulitz. »
« Le fils de Jörg ?! »
S'exclama-t-il.

Bill avait hoché de la tête.

« C'est que tu ne vas pas chercher le plus laid et le moins intelligent ! »

L'androgyne avait ri, s'attendant à une réaction négative, mais finalement, son père restait son père, il aurait dû le savoir ...
En fin de discussion, Gordon s'était penché vers lui et lui avait glissé une boîte de préservatif dans la main en embrassant son front.

« Je t'aurais du lubrifiant bientôt. »

Bill avait tourné rouge pivoine et avait jeté la boîte au fond du tiroir de sa table de nuit, Gordon en avait ri.

« Bill. »
« Oui Papa. »
« Ne le dis pas à ta mère. »


Le jeune homme avait tristement hoché de la tête et s'était pincé les lèvres.

« Je sais, c'est un peu pour ça aussi que je me suis caché ... »

Gordon caressa longuement le dos de son fils.

« He bien, il serait peut-être temps que tu me le présentes non ? »

Le rouge monta une nouvelle fois aux joues de Bill.

« Euh ... Je ne sais pas trop, ça ne fait pas si longtemps que ça que nous sommes ensemble ... »

Son père lui sourit tendrement.

« Je sais. »

Il se leva.

« Dors maintenant. J'ai comme l'impression que la journée de demain va être longue pour tout le monde ... » Soupira-t-il.

Bill lui sourit une dernière fois avant de se diriger vers la salle de bain adjacente à sa chambre. Quand son père ferma doucement la porte derrière lui, il se retourna et plissa les yeux en voyant Simone au bout du couloir.

« Je peux savoir ce que tu faisais dans la chambre de Bill ? »
« J'avais à lui parler. »
« Jusqu'à plus d'une heure du matin ? »
« Parfaitement. Je vais me coucher, bonne nuit Simone. »


Gordon partit de l'autre côté du couloir, ignorant totalement la femme qui était censé être son épouse, mais qui ne l'était plus dans son c½ur depuis longtemps. Ils ne divorçaient pas, uniquement pour ne pas créer de scandale, c'était plus que flagrant ...

...

Ce mardi-là, quand Bill se leva, il se dit qu'il avait bien fait de ne pas mourir pendant la nuit du dimanche au lundi. Un grand sourire prit place sur ses lèvres et il s'étira longuement avant de quitter son lit. Andreas venait le chercher dans une heure et demi, il ne devait pas traîner ...

...

Quand il descendirent de la voiture, Bill avait expliqué toute la situation à Andreas et ce dernier tirait une tête d'enterrement.

« Andi, pourquoi est-ce que tu fais cette tête ? Tu étais content pourtant quand je t'ai annoncé que j'avais trouvé quelqu'un. »
« Bien sûr, je suis content que tu sois avec quelqu'un, mais ça veut dire que je vais me retrouver tout seul au milieu du truc pendant que toi et Tomichou serez en train de vous papouiller je ne sais où ... »
Grogna-t-il.
« Comme si j'allais te laisser seul à cause de ça ! Andi, tu me connais mieux que ça quand même ! Tiens, regarde, le voilà. Je suis sûr que ses amis et nous, on va bien s'entendre. »
« Bill, arrête de me prendre pour un idiot. Je suis grognon, mais pas asocial. »
« Gnagnagna ... »
Répliqua puérilement l'androgyne.

Andreas sourit et lui envoya un petit coup de poing dans l'épaule, le faisant rire.

« He, tu bats mon copain, fais attention toi ! »

Bill sourit et Andi blanchit en voyant un garçon plutôt grand et vraiment beau arriver vers eux et enlacer Bill avant de poser brièvement ses lèvres sur les siennes.

« Tu ... Oh Mon Dieu, Bill ... Pourquoi tu m'as pas ... »

L'androgyne sourit avant de se tourner vers Tom.

« Tom, Andi mon meilleur ami. Andi, Tom, mon copain. »
« Salut. »


Le tressé lui tendit une main qu'Andreas attrapa et serra en lui souriant doucement. Ils se retournèrent pour aller vers le groupe d'ami de Tom et Andras se pencha à l'oreille de Bill.

« J'espère que tous ses amis sont comme lui, parce que là, je vais m'amuser, mon gars ... »

Bill rit et le décoiffa un peu.

« Arrête espèce d'obsédé ! »

Ils rirent tous les deux avant de se présenter au petit groupe et de dire bonjour. Quand Andreas et lui s'assirent en classe, il lui avoua avoir complètement craqué sur un beau brun prénommé Georg. Ça commençait bien ...

...

Elle savait. Il suffit à Bill de voir la tête qu'elle faisait pour savoir qu'elle savait à propos de Tom et lui. C'était plus que visible. Il déglutit et recula dans le couloir, se ruant vers le bureau de son père.

« Papa, elle sait. »

Gordon se redressa.

« Elle te l'a dit ? »
« Tu vas voir sa tête et tu vas penser exactement la même chose ... »

Les talons aiguilles de Simone claquèrent sur le parquet de la pièce et elle s'arrêta devant son mari et son fils, jetant un regard dégoûté à ce dernier.

« Le maquillage, j'ai laissé passer. Les piercing, j'ai laissé passer. Les vêtements moulants, j'ai laissé passer. Les talons, j'ai laissé passer. Mais CA ! CA ! JE NE PEUX PAS ! »

Gordon soupira et se plaça à côté de Bill, devant son bureau.

« Simone, calme-toi et explique-moi ce qu'il se passe. »
« Ton ... Ton fils est homosexuel ! »
Enragea-t-elle, son visage virant au rouge tomate.
« Oui, et alors ? »
« TU LE SAVAIS ?!! »
« Évidemment que je le savais Simone. Bill et moi parlons beaucoup. »
« Oh Mon Dieu ... Oh Mon Dieu ... ... Je crois que je vais tomber dans les pommes ... »


Bill fit une moue d'ennui alors que Gordon levait les yeux au ciel.

« Autre chose ? »

Simone arrêta de s'éventer et se redressa, envoyant un regard glacial en direction de son fils.

« Tu vas devoir faire un choix Gordon. Ce sera lui ou moi. » Cracha-t-elle dédaigneusement.

Gordon s'éloigna de Bill, se dirigeant vers une des grandes fenêtres de la pièce et réfléchissant pendant quelques minutes. Tant pis pour le scandale.

« Très bien. Tu pars. »

Simone lança un regard triomphant à Bill.

« Ce sera le pensionnat en Suisse jusqu'à ton entrée à l'université, jeune homme. »

La bouche de Bill s'ouvrit de stupeur et il se tourna vers son père, qui lui, se tourna vers Simone.

« Non, tu m'as mal compris Simone. Je demande le divorce. »

Cette fois-ci, ce fut sa bouche à elle qui s'ouvrit de stupeur.

...

« Georg, plus bas allez ... »
« Andi, Bébé, c'est gênant ... »
« N'importe quoi ... »


Bill observait le nouveau couple se chamailler gentiment. Ça allait faire un an que Tom et lui était ensemble. Tom avait eu son BAC et était allé s'inscrire au Conservatoire, il allait y suivre des cours avec Georg alors que Bill entamait sa dernière année de lycée avec Andreas.

Parlant d'Andreas, lui et Georg s'étaient mis ensemble il y avait de ça quelques mois, peu de temps avant que l'année scolaire ne se termine et à cet instant, toute la petite bande était réunie dans le parc de la ville. Il faisait beau et chaud et Andreas essayait de convaincre Georg de lui caresser le haut des cuisses, mais Georg, grand timide qu'il était, n'osait même pas poser ses mains autre part que sur les hanches du blond. Bill rit à la vue de la moue boudeuse d'Andi, puis du petit baiser tout mignon que Georg lui donna pour se faire pardonner. La tête de Tom remua sur son ventre.

« Qu'est-ce qui te fait rire comme ça ? »

Bill passa ses doigts entre les rangées de tresses tout juste refaites de son homme en souriant, riant encore légèrement.

« Tu devrais observer Andi et Georg de temps en temps, ils vont bien ensemble. Ils sont marrants. »
« Mm. »


Tom se redressa un peu et se glissa entre les jambes de Bill, s'étendant sur lui. Il posa ses lèvres sur les siennes et entama un baiser doux et fougueux à la fois et Bill croisa ses poignets derrière sa nuque.

« Regarde Georg, poser tes mains sur mes cuisses c'est rien à côté de ce que Bill et Tom font ! »
« Mais je suis trop gêné Andi ... »


Bill éclata de rire contre les lèvres du tressé avant de se faire rappeler à l'ordre par ce dernier par un mordillement de lèvre inférieure. Tom sourit.

« Je t'aime. »
« Je t'aime aussi ... »


On lui avait dit que dans la vie, on ne pouvait jamais se passer de l'amour d'une mère, et pourtant, ça faisait bien longtemps qu'il ne considérait plus Simone comme la femme qui lui avait donné la vie, mais comme celle qui l'avait rejeté en apprenant ses préférences. Parfois, l'amour d'une mère n'est juste pas nécessaire ...


*♥*♥*♥*
By Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xOutLoud

    05/03/2011

    J'aime beaucoup ce TS ! Peut-être un peu court ! ca aurait pu être un OS . Mais génial en tout cas ! Bien écris et agréable à lire :)

  • loveusedetokio

    15/08/2010

    J'adore : D

  • What--Gw3ndI--Gw3nd

    10/06/2010

    trop lool Goerg et ANdi a la fin XD

  • Phoebe57100

    06/05/2010

    J'aime le mystère du début entre les 2 personnages "je t'aime mais je ne sais pas qui t'es", pour ensuite passer à "je t'aime" tout court, mais ce que j'aime le plus, c'est la façon dans Simone se goure en croyant que son mari allait la choisir Elle plutôt que Bill! Et paf, dans tes dents, l'homophobe!!!
    Merci et bisous.

  • Let-I-express-me

    24/04/2010

    Hey
    Très bel OS!
    Super romantic comme je les aime... *_*
    Mais je me demandais s'il n'était pas un peu autobiographique, pas dans le sens de la rencontre de Tom et Bill dans le parc ou de leur histoire d'amour mais plutôt dans le sens de la relation entre la mère et l'enfant.
    Je ne suis pas très clair désolé... ^^
    Bisous <3

  • tomichou006

    13/02/2010

    *_____________________________*

  • tomichou006

    13/02/2010

    Magnifique

  • just-you-and-me483

    12/02/2010

    Mmmh c'est trognon *-*
    Juste avant d'aller me coucher ça me fait plaisir...
    je vais faire des jolis rêves :)
    pas grand chose d'autre à dire ^^
    merci de m'avoir prévenue =)

  • delirs-amies-envies-rock

    11/02/2010

    elle était superbe cette histoire !!

  • Unangexficxth

    11/02/2010

    Lol

    J'adore... Simone est terrible, Gordon a bien fait de choisir son fils, j'étais sure qu'il allait choisir Bill.

    Ton TS est vraiment bien.

Report abuse