......***** Chapitre o9...« Vivre avec Les Loups »......

...

Les premières mesures furent rapidement prises. Une fois de retour dans la clairière, Bill fut forcé à aller directement dans la tanière qu'il partageait avec Tom alors que Andy était rendu à sa mère et que Jasper était placé dans une autre tanière pour la nuit. Le soleil se couchait lentement à l'horizon et bientôt, il serait temps pour tous de se retirer pour la nuit.

Peu de temps après leur retour, un premier groupe de chasseurs revint avec de beaux morceaux de viande, entraînant les seconds mâles et les petits à se rassembler autour du festin. Gustav alla chercher Bill dans la tanière et l'amena auprès des autres alors que le loup gris lançait un regard circulaire autour des lieux.

« Tom n'est pas là ? » Demanda-t-il doucement.

Gustav secoua la tête.

« Il est parti chasser, il ne devrait plus tarder à présent. »

Bill se coucha au côté de Georg, Gustav et Andy alors que tous mangeaient, ils étaient le seul à observer et à attendre. Ce soir était le bon soir, il le sentait ; la viande lui faisait envie et il ne dû pas attendre bien longtemps. Tom apparut à la lisière de la forêt quelques minutes plus tard, un énorme morceau de viande dans la gueule. Bill se redressa rapidement et leurs regards ne se quittèrent pas alors que le grand loup noir approchait. Il fit un léger signe de tête et Bill s'écarta de Georg, Gustav et Andreas pour aller s'asseoir dans un coin un peu plus isolé, mais tout de même dans le cercle des Loups de la meute. Tom déposa doucement le morceau de viande devant lui et Bill se leva, approchant sa gueule de la sienne avant de laper gentiment le sang qui en dégoulinait, Tom fut légèrement surpris, mais ne protesta pas. Ils s'assirent ensuite tous deux au sol, le morceau de viande entre leurs pattes et Tom laissa à Bill l'honneur de prendre la première bouché, le loup gris ne protesta pas.

...

« Bill ? »

Le loup gris se détourna des louveteaux jouant devant lui et se retourna.

« Jasper ! » Dit-il joyeusement, frottant ensuite sa joue contre la sienne. « Comment vas-tu ? »
« Je ... Je vais bien ... »
« Tu m'en vois heureux. »


Les petits arrivèrent aux pieds des deux loups et reniflèrent avidement la fourrure grise claire de Jasper.

« Bill, c'est qui ? »
« Il est gentil ? »
« Il va rester avec nous ? »
« Pourquoi il est déjà transformé ? »
« Oh, oh ! Doucement ! »
Rigola le premier second mâle de la meute. « C'est Jasper et oui, il est gentil. Il ... Il va rester avec nous. »
« Lui aussi il va nous surveiller ? »
Demanda l'un des petits gratouillant gentiment le flanc de Jasper d'une de ses petites pattes.
« Je pense que oui. Enfin, s'il est d'accord ... »

Jasper hocha frénétiquement de la tête en baissant le nez vers les petits qui se mirent à lui mordiller doucement les oreilles. Jasper s'assit.

« Oh ... oui ! Bien sûr, je ... Oui ! Oui ! »

Bill rit joliment alors que les petits grimpaient sur le dos du loup gris clair, jouant gaiement tout autour et sur lui.

...

Andy était à nouveau contre son flanc, les yeux fermés et la respiration calme et régulière, tétant délicatement une de ses mamelles.

« He, » Souffla Bill doucement. « Ne t'endors pas. »

Le louveteau grogna doucement, mais ses yeux restèrent clos alors qu'il continuait d'avaler à grosses gorgées. Quelques jours étaient passés et la routine de sa vie parmi la meute avait repris. Il avait recommencé à allaiter, moins qu'avant, mais tout de même quotidiennement. Tom surveillait son rythme de près et Bill savait que très bientôt, il allait à nouveau être question de lui donner des descendants. Le loup gris foncé soupira longuement à cette pensée, mais fut sorti de sa torpeur par un certain louveteau lui lapant délicatement une mamelle. Bill sourit doucement et frissonna au doux contact, puis Andy se releva et Bill s'assit avant de le nettoyer doucement. Son petit frère jappa joyeusement avant de lui souhaiter la bonne nuit et de le laisser seul au côté des autres seconds mâles allaitant eux aussi au milieu de la clairière. Bill resta étendu quelques secondes et ferma les yeux. Il était sur le point de s'endormir là, à la belle étoile, quand un nez chaud et humide vint se coller au sien, remontant doucement vers sa joue, puis son cou.

« Bill, ne t'endors pas là. »
« Mm ... »
« Allez, lève-toi. »


Tom le poussa et l'aida à se remettre sur ses pattes avant de l'entraîner vers leur tanière. Bill ne protesta pas, le suivant aveuglément avant de se laisser tomber sur les peaux de bêtes, s'installant confortablement sur son flanc avant de fermer les yeux à nouveau. Il sentit Tom se coller à son dos et le sommeil l'attrapa sans tarder.

...

Quand une aube particulièrement froide pointa le bout de son nez, Bill se colla un peu plus à la source de chaleur se trouvant derrière lui. Il se tourna face à elle et enfonça la peau douce de son visage dans la fourrure qu'il savait noire et extrêmement douce. C'est seulement quand il ouvrit les yeux quelques minutes plus tard qu'il se rendit compte que quelque chose n'allait pas, quelque chose d'essentiel ...

Un simple murmure de surprise quitta ses lèvres alors qu'il se redressait, mais c'est tout ce qu'il fallut pour que le grand loup noir à ses côtés ouvre les yeux et se redresse rapidement.

« Oh ... Oh, ce n'est pas vrai ... »

Il avait des mains et des pieds et son habituelle fourrure gris foncé était à présent à nouveau remplacée par sa peau pâle. Il croisa le regard indéchiffrable du loup noir et eu envie de pleurer. Est-ce que Tom allait le rejeter ? Allait-il lui demander de partir puisqu'il n'avait pas réussi à garder sa forme de loup assez longtemps jusqu'à ce qu'ils puissent se reproduire ? Il se perdait lentement, mais sûrement dans un tourbillon de pensées sombres et il ne remarqua pas que l'Alpha de la meute venait de se lever à son tour. Quand celui-ci s'écarta de lui, laissant le vent frais de l'extérieur entrer en contact avec la peau de Bill, l'androgyne se rendit compte de sa nudité et tenta tant bien que mal de se cacher derrière une de ses mains tout en attrapant plusieurs peaux de bête de l'autre, s'enroulant ensuite dans ce qui devait lui faire office de rempart contre le froid de ce mois de Décembre. Quand il releva les yeux, il tomba nez à nez avec un jeune homme jeune homme à la peau dorée, des yeux noirs perçants et de petites tresses collées au crâne, sa respiration se bloqua dans sa gorge.

« T-tom ? » Demanda-t-il timidement.

L'homme, tout aussi nu que lui, ne tarda pas à l'inciter à se lever et ce, sans un mot. Quand la tête de Bill fut coincée sous son menton, il souffla doucement tout en caressant son dos nu.

« Bill, si nous nous sommes retransformés, ça signifie que l'heure est venue. »
« C-comment ça ? »


Tom baissa les yeux sur lui, lui relevant le menton du bout des doigts.

« Il est temps que nous ayons des descendants. »
« O-oh ... »


Bill se pinça les lèvres avant de reculer de quelques pas, frissonnant de froid et d'appréhension alors que les yeux de Tom parcouraient son corps mince.

« Mm, je ... je comprends. Que ... Que dois-je ? »

Tom le fixa quelques secondes en silence avant de lui tendre une main.

« Viens ici. » dit-il simplement.

Bill expira lentement avant de parcourir la distance qui le séparait de son compagnon, leurs mains se joignirent et Bill ferma les yeux. Il laissa Tom l'enlacer et l'entraîner vers les peaux de bêtes et ils s'y assirent, puis le tressé rapprocha Bill, le collant à lui avant de l'installer à cheval sur ses jambes alors qu'il était assis en indien, cherchant déjà à capturer ses lèvres. Bill se laissa faire, répondant d'abord timidement, puis plus franchement au baiser. Quand Tom le rapprocha encore de lui en passant ses grandes mains dans son dos, effleurant avidement sa peau pâle, l'androgyne entreprit de se frotter doucement contre lui, plongeant sa tête dans le cou de Tom pour ne pas qu'il remarque la rougeur s'étendant sur ses joues. Cependant, quand un léger gémissement franchit la barrière de ses lèvres, Bill ne pu plus lui cacher son plaisir et Tom l'encouragea à lui montrer ce qu'il aimait, lui glissant des mots doux à l'oreille alors que leurs sexes bandés se frottaient l'un contre l'autre fortement.

Tom se pencha en arrière et attrapa un petit flacon d'une main, l'autre caressant toujours doucement le dos de son compagnon.

« De l'huile. » Dit-il en réponse au regard interrogateur que Bill lui lançait.

L'androgyne rougit puis baissa la tête en se mordillant les lèvres. Tom la lui releva et l'embrassa tendrement avant de le faire descendre de sur lui. Il installa Bill dos à lui, l'incitant à s'asseoir sur ses talons, puis il lui écarta suffisamment les jambes pour pouvoir accéder à ce qu'il convoitait tant. Le corps du noiraud tremblait alors que d'une main, Tom le masturbait lentement et que de l'autre, il explorait son antre, cherchant habilement sa prostate. Quand Tom l'effleura, Bill perdit toute notion de ce qui l'entourait et le haut de son corps se retrouva étaler contre les peaux de bêtes au sol. Il haletait et serrait les poings, gémissant à présent sans même s'en rendre compte alors que les doigts allèrent plus profondément en lui avant de se retirer complètement.

Rien ne se passa pendant quelques secondes et Bill resta dans la même position, appréciant une petite brise qui fit légèrement baisser la température de son corps. Mais à peine quelques secondes après ça, le corps massif de Tom vint recouvrir le sien et quand son gland poussa contre la peau plissée de Bill, ce dernier ferma les yeux et écarta encore un peu les jambes, acceptant l'intrusion du corps de Tom dans le sien. Le tressé lui embrassa la nuque alors qu'il le pénétrait le plus lentement possible, profitant de chaque centimètre de peau se faisant aspiré par ce corps si chaud, si étroit, si moite et accueillant. Quand ses hanches embrassèrent les fesses de Bill, il s'arrêta plusieurs minutes, mêlant leurs doigts dans les poils au sol et chuchotant des mots de réconfort au creux de l'oreille de l'androgyne. Un peu plus tard, Bill hocha faiblement de la tête dans sa direction.

« Tu peux y aller. »

Tom embrassa son épaule avant de se retirer lentement de moitié, replongeant immédiatement dans cette chaleur qui lui manquait déjà et rapidement, un rythme, lent, profond et régulier s'installa. Bill bougeait son bassin en rythme avec les coups de reins de Tom, recherchant lui aussi son plaisir caché dans des nuages de douleur. Quand il le trouva, un étau de chairs puissant se resserra autour du sexe de Tom, le faisant retomber sur le dos de Bill et recommencer ses coups de reins un peu plus fermement, jusqu'à ce que Bill ne pleurniche de plaisir. Et quand l'orgasme s'abattit sur lui, Tom encercla les hanches de Bill d'un bras pour le garder tout contre lui, tout l'avant de son corps embrassant l'arrière du sien. Son autre main attrapa le sexe rouge, lisse et humide de l'androgyne et le serra, le caressa rythmiquement tout en continuant de donner quelques coups de reins qui prolongèrent l'orgasme du tressé. Bill jouit fort dans sa main, un cris silencieux se peignant sur ses lèvres alors que tout son corps se crispait, emprisonnant Tom en lui.

Quand la confusion se dissipa et que Bill reprit conscience de ce qui l'entourait, Tom venait tout juste de se retirer et il était en train de remettre le flacon d'huile à sa place. Bill battit des cils dans sa direction, se redressant ensuite avec précaution. Il s'assit doucement au sol alors que son corps battait toujours la chamade dans sa poitrine, la transpiration qui s'était accumulée un peu partout sur son corps le fit frissonner et il ne tarda pas à se glisser sous les peaux de bêtes alors que Tom faisait de même. Ils se collèrent l'un à l'autre et Bill ferma automatiquement les yeux, enivré par la chaleur qui l'entourait à nouveau.

S'il se souvenait bien de ce que Gustav lui avait dit, dans un peu plus de deux mois, il donnerait naissance à de petits louveteaux ...

On m'a posé la question :
Oui, ils pourraient le faire sous leur forme de Loups,
mais Guess' ® et moi n'étions pas sûres que vous apprécieriez =J ...

Ecriture : o8, o9, 1O & 11 Mars 2O1O
Publication : 17 Septembre 2O1O


*♥*♥*♥*
By Guess' ® & Envy*
*♥*♥*♥*

...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.208.189) if someone makes a complaint.

Comments :

  • oO-BabyDollsEspana-Oo

    23/09/2010

    Aah J'aime =D
    Et j'ai hâte de voir Bill avec ses petits bébés ^^

  • just-you-and-me483

    20/09/2010

    me sens pas la force d'écrire quoi que ce soit d'autre...sache juste ça ;
    ♥_♥

  • Billsaw

    18/09/2010

    hate de lire la suite
    kiss

  • Billsaw

    18/09/2010

    je me posait toujours cette question; comment vont t-ils faire ça en tant que loups
    mais je voit qu'ils sont redevenu humains ;)

  • Billsaw

    18/09/2010

    j'ai adoré cette suite
    tres beau chapitre

  • stories-about-them

    18/09/2010

    oh mon dieu c'est magnifique *__*
    le lemon est super romantique je trouve et Tom a l'ai encore plus beau qu'en vrai ^^
    c'est vrai que la reproduction animal ne maurait pas top tenté...mais tout aurait été dans le mental surement..

    Super chapitre j'ai beaucoup aimé

    Bisous
    Xx

  • Reves-Lugubres

    17/09/2010

    J'aurais adorer une version en loup ! ^^
    Trop hate de voir la naissance des bébés !

  • nirvana-angelTH83

    17/09/2010

    Magnifique!! leur (réel) rencontre (mon dieu Tom *-*) et leur union étaient trop intense, ça ne pouvais être mieux
    c'est trop mignon Bill crain de se faire rejeter
    y'aura-t-il un épilogue?
    kissoux
    scratounette

  • bleibtxmitxmir

    17/09/2010

    Coucou
    J'ai trop aimer
    Vraiment
    Vivement la suite
    Je peut être prévenue merci
    Bisous
    Cam

  • Thee-Lady-Diianaa

    17/09/2010

    Je suis amoureuse de mini fiction

Report abuse