......***** Chapitre o6...« Le Pont du Crépuscule »......

...
Le lendemain, Bill était debout à l'aube malgré la nuit difficile qu'il venait de passer. Quil s'était réveillé plusieurs fois et avait beaucoup pleuré et finalement, au lieu de le laisser seul dans la petite chambre d'enfant, Bill avait dormi avec le bambin contre son torse, étroitement blotti dans sa chaleur corporelle.

Gordon n'allait pas tarder à se lever et l'androgyne savait que Quil ne se réveillerait normalement pas avant quelques heures de plus, il entreprit donc de nettoyer les écuries et de nourrir les animaux. Une fois ceci fait, il retourna dans la cuisine de la ferme où il trouva son père en train de préparer le petit-déjeuner d'une main, Quil sur la hanche et son autre bras le tenant fermement contre lui.

« Bonjour Bébé ! » S'exclama Bill en entrant.

Quil lui fit un énorme sourire et s'agita, lui tendant les bras, ses grands yeux émeraude brillant comme jamais. Bill lui sourit et le nicha au creux de ses bras avant de dire bonjour à son père. Gordon retourna aux fourneaux, mais quand il leva la tête vers la petite fenêtre, son sourire s'estompa.

« Le Roi Jörg est là. » Dit-il faiblement.

Bill déglutit et hocha de la tête tout en faisant doucement rebondir Quil sur sa hanche.

« Je pense que nous devrions avoir une discussion avec lui pendant le petit-déjeuner. » Ajouta Gordon.
« Oui, c'est une bonne idée ... »

Le Roi fut rapidement à leur porte et Bill la lui ouvrit en grand, Quil toujours dans les bras.

« Seigneur Bill. » Le salua l'homme en s'inclinant.
« Bonjour Roi Jörg. »

Il laissa entrer le monarque avant de refermer la porte derrière lui. Ils échangèrent quelques banalités en se rendant à la cuisine, là où Gordon se trouvait encore et les deux hommes plus âgés se saluèrent chaleureusement avant que Gordon ne propose du café et du thé.

Une fois tous installés autour de la table, une assiette devant chacun d'eux et un biberon entre les petites lèvres de Quil, Gordon prit la parole.

« Roi Jörg, nous devons vous parler de certaines choses. »
« He bien, je vous écoute. »


Bill installe un peu mieux Quil dans le creux de ses bras avant de prendre la parole.

« La mère de Quil et morte hier. »

Un silence de mort plana dans la pièce et le visage du Roi s'affaissa visiblement.

« Toutes mes condoléances. » Dit-il sincèrement.

Bill hocha de la tête et le remercia.

« Là n'est pas le problème. » Enchaîna Gordon. « Le petit n'a plus aucune famille et la jeune défunte a légué la garde de Quil à Bill. »
« Et j'ai accepté. » Précisa l'androgyne.
« Ce que j'aurais fait à votre place aussi. » Dit le l'ancien Roi, compréhensif.

Bill réussit à manger quelques bouchées tout en tenant précairement le biberon du bout des doigts avant de continuer la conversation.

« J'ai décidé de revenir au Palais. » Dit-il et le visage du vieux Roi s'éclaira à nouveau. « Mais je veux que vous teniez vos engagements vis-à-vis de mon père : de l'aide pour la ferme et pour les cours d'équitation. Et je voudrais pouvoir venir le voir régulièrement. »

Le Roi hocha de la tête.

« Bien sûr, c'est une évidence. » Répondit-il avant de manger lui aussi quelques bouchées.
« Quant à Quil, je ... Je veux le prendre avec moi au Palais, tout comme mon cheval, Kaleth. Ils ne dérangeront personne, je vous l'assure ! »

Son ton était légèrement désespéré et le monarque lui sourit d'une manière si paternelle que Bill cru voir sur les traits du vieil homme les sourires que son père lui faisait quand il n'était encore qu'un enfant.

« Oui, évidemment. Je vais faire en sorte que tout soit en ordre ce soir et ainsi quand le Roi viendra vous chercher, vous pourrez vous installer sans soucis. »

Bill déglutit et se figea.

« C'est le ... Roi qui vient me chercher ? »

Le Roi Jörg hocha de la tête.

« Oui, il a demandé à venir vous chercher ce soir en calèche royale. J'ai l'impression qu'il veut se faire pardonner de son odieux comportement. »
« J'en doute, Mon Roi ... »
Lâcha Bill dans un souffle.
« Ne soyez pas si pessimiste Mon Enfant, tendez-lui la main et donnez-lui une seconde chance. »

Bill hocha faiblement de la tête avant de poser le biberon vide sur lui table.

« Oui, vous avez sûrement raison ... »

...
Au grand malheur de Bill, la journée passa à une vitesse affolante. Gordon et lui avait passé leur temps de la ferme alors que Michaël surveillait Quil. Bill avait pris un terrible plaisir déjà nostalgique à s'occuper des poneys de la ferme et de ses cheveux qu'il ne prenait pas avec lui au Palais et quand le soleil entama sa descente quotidienne, il nourrit les animaux et alla donner son bain à Quil. Après que le bambin fut propre, il le confia à Gordon et se dépêcha de lui aussi se laver avant d'aller préparer le repas de son père. Il partait peut-être, mais il ne laisserait pas son père sans à manger. En le voyant devant les fourneaux, Gordon sourit et remonta un peu Quil sur sa hanche.

« Regarde ce qu'il fait, Quil. Bill fait à manger pour Papy, c'est gentil ça, mh ? »

Bill sourit et laissa l'enfant lui poser une main sur la joue quand Gordon s'approcha. L'androgyne embrassa la main du bambin et lui sourit quand Quil écarquilla les yeux et s'agita dans les bras de son grand-père.

« Ah, Bébé, attends encore un peu. Je n'ai pas fini, reste avec Papy. »

Bill sourit et laissa son père l'embrasser sur le front avant de tourner la tête vers la fenêtre devant lui quand il entendit un hennissement puissant. La calèche royale était à nouveau là, il déglutit et baissa la tête vers la viande cuisant dans la poêle. Une boule d'angoisse s'installa sournoisement dans son estomac et sa gorge se serra. Tout d'un coup, son courage et son envie de rendre service au Royaume de Zirah s'envolèrent en fumée. Gordon posa une de ses grandes mains calleuses sur son épaule frêle.

« Tout se passera bien, le Roi Jörg est avec toi et aujourd'hui, j'ai entendu quelqu'un dire sur le marché que la Reine Mère était partie en déplacement pour plusieurs mois. Tu ne risques strictement rien, et puis, si tu ne te sens plus en sécurité là-bas, rien ne t'empêche de prendre Quil et Kaleth et de revenir habiter ici. »

La gorge de l'androgyne se serra un peu plus.

« Ce n'est pas ... Papa, tu sais, ce n'est pas comme si j'allais habiter là-bas de façon permanente, ça ne durera que dix mois, peut-être un peu plus. J'habiterais toujours avec toi, quoi qu'il arrive. Le Palais n'est pas ma maison, cette ferme est ma maison. »

Gordon sourit et lui embrassa la tempe en lui tendant Quil.

« Tiens, prends-le, il ne fait que réclamer tes bras depuis qu'il t'a vu. Je vais finir le repas. »

Au moment même où Gordon finit sa phrase, on toqua à la porte et Bill lui lança un regard suppliant. Le grand-père céda.

« Oui, je vais aller ouvrir Bill. »

L'androgyne sourit et reporta son attention sur la viande qui cuisait toujours doucement au fond de la poêle devant lui et il soupira. Quil posa sa tête sur son épaule caressa son torse d'une de ses petites mains et soupira lui aussi. Bill sourit, cet enfant était exceptionnel ...

« Majesté. »
« Monsieur Trümper. »


Bill frissonna. La voix du Roi était forte, douce et posée. Peut-être serait-il de meilleure humeur et pourraient-ils alors discuter d'un moyen alternatif de fécondation en arrivant au Palais ...

L'androgyne entendit les pas lourds des deux hommes se dirigeant vers la pièce où il se trouvait et se mordit doucement la lèvre en sortant les morceaux de viande de la poêle, les posant dans une assiette avant de placer celle-ci au milieu de la table. Quand il leva les yeux, son père et le Roi se trouvait dans l'embrasure de la porte et Bill se redressa de toute sa hauteur avant de s'incliner respectueusement.

« Majesté. » Le salua-t-il.
« Seigneur Bill. » Répondit le monarque d'un ton sérieux.

Oh, peut-être que la fécondation alternative serait pour plus tard ...
Bill sortit des méandres de ses pensées quand Quil commença à lui lécher le cou, l'androgyne sourit.

« Papa, j'ai fini. Tu devrais en avoir assez pour quelques jours avec ce que j'ai fait là. N'oublie pas d'emballer les restes et de les mettre à l'abri des mouches. »
« Ne t'inquiète pas pour moi. Kaleth est-il prêt ? »
« Oui, je vais le chercher. »


Le Roi observa leur échange avec intérêt et Gordon le raccompagna à la porte une fois que Bill fut parti vers les écuries.

« Que fait-il ? » Demanda-t-il d'un ton curieux.
« Il va chercher son cheval. »

Gordon lui lança un regard bizarre quand le monarque fronça les sourcils, mais le Roi Tom ne dit rien, alors Gordon se contenta d'attendre le retour de son fils en silence.

Quelques minutes plus tard, Bill revenait vers eux, les rênes de la bride d'un superbe étalon gris entre les doigts. L'animal s'agitait furieusement au bout des lanières de cuir et l'androgyne s'arrêta brusquement au bout d'un moment. Le cheval hennit longuement en observant les chevaux de la garde royale et Bill lui tapa une fois sur le nez. Le cheval se calma et le Roi observa avec attendrissement le jeune Quil poser un baiser mouillé sur la joue de l'animal.

Bill avança vers la garde et tendit les rênes de son cheval à l'un d'entre eux, s'écartant le plus possible des juments faisant partie de la garde.

« Personne ne monte sur ce cheval, est-ce clair ? »
« Très, Mon Seigneur. »
Dit l'homme en s'emparant des rênes.

Bill hocha une fois de la tête et approcha à nouveau de son père et du Roi, s'emparant du petit sac que Gordon tenait depuis quelques minutes déjà. Le Roi commença à avancer vers la calèche pour leur donner un peu d'intimité, mais ne pu s'empêcher de se retourner vers eux une fois la calèche atteinte. Il les observa s'étreindre en silence et quand enfin, Bill avança vers lui, il tint la porte de la calèche ouverte pour lui. L'androgyne baissa la tête et serra Quil tout contre lui avant de monter dans le véhicule. Le Roi Tom hocha une brève fois de la tête en direction de Gordon avant de monter lui aussi dans la calèche et d'en refermer la porte.

De suite, le véhicule s'ébranla sur ses grandes roues et le silence envahit l'habitacle. Bill regardait distraitement par la fenêtre tout en caressant le dos de l'enfant qu'il tenait.

« Mon père m'a fait part de tes ... différentes requêtes. »

Bill ne répondit pas, mais eut la décente de tourner la tête vers son Roi alors que celui-ci lui parlait.

« Je les ai toutes acceptées à part une seule. »
« Et quelle est-elle ? »


Le Roi laissa quelques secondes passer en silence avant de répondre.

« Pas de fécondation alternative. »

Bill serra la mâchoire et haussa brutalement un sourcil.

« Et puis-je savoir pourquoi vous me refusez cette requête ? »
« Il y a beaucoup plus de chances que tu tombes enceinte par voix naturelle, c'est pourquoi j'ai décidé que c'est de cette manière que je te féconderai. »


L'androgyne recula dans son siège et serra inconsciemment les cuisses, comme pour se protéger, puis il baissa les yeux et la simple vue des grands yeux vers de Quil le calma.

« Bien, Votre Majesté. » Lâcha-t-il dans un souffle.

Il faisait ça pour Quentin, il faisait ça pour le Royaume de Zirah, il ne faisait pas ça pour l'homme assis en face de lui. Ce n'était sûrement pas pour lui ...

Ecriture : 14 Avril 2O1O
Publication : 23 Décembre 2O1O


*♥*♥*♥*
By Guess' ® & Envy*
*♥*♥*♥*
...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.65.78) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Reves-Lugubres

    24/12/2010

    J'aime ! ♥

  • just-you-and-me483

    24/12/2010

    Et bien maintenant il ne reste plus qu'à voir comment cela va se passer au palais...
    Il me semble que pour des retrouvailles, c'est plus que tendu...
    Mais diable que j'aime Tom pour avoir refusé cette requête...
    Que serait cette histoire, sans leur relation n'est-ce pas XD ?
    Com pourri, pas d'inspiration...
    Et pourtant c'est pas faute d'adorer cette fiction *-*

  • Unangexficxth

    23/12/2010

    Oh la la

    Le roi est vraiment un horrible manipulateur...

    Comment tout cela va se passer?

  • nirvana-angelTH83

    23/12/2010

    Décidément il y a des choses qui ne changent pas!
    , le roi reste un gros matcho et personne n'est dupe ce n"est pas pour ça qu'il veu le faire de manière 'traditionnelle'

    kissoux
    scratounette

  • stories-about-them

    23/12/2010

    Tom me fait franchement froid dans le dos
    je me demande s'ils vont finir par tomber amoureux...

    et puis dans la premiere partie, le premier "tome" et b ien Tom avait l'air si gentil..
    mais j'aime comment se passe les choses =D

    Bisouus (et jeudi prochain c'est mon anniv xD et en plus je vais avoir une suite, c'est pas genial ca!)

  • vick

    23/12/2010

    Tom veut le faire naturellement parce qu'il a des sentiment pour Bill surtout il veut avoir du contact avec lui :)
    J'adore!

  • gustavette483

    23/12/2010

    trop trop bien j'adore =)
    trop envie de savoir la suite
    gros bisous

    PS: Joyeux noël et bonnes fêtes =)

  • tori-os

    23/12/2010

    eT BIEN MERDE ALORS
    CE Tom des claques je vous dis
    des claques

  • delirs-amies-envies-rock

    23/12/2010

    bonnes fêtes de fin d'année !!!

  • delirs-amies-envies-rock

    23/12/2010

    super chapitre

Report abuse