......***** Chapitre o8...« Le Pont du Crépuscule »......



...
Ellipse de deux semaines
Des bruits de draps froissés et de soupirs se faisaient entendre partout dans la chambre royale du palais. Deux personnes étaient étendues sur le gigantesque lit, s'embrassant lentement alors que leurs mains glissaient le long du corps de l'autre, lentement, comme si rien d'autre ne pressait ou ne comptait.

Le Roi Tom surplombait sa concubine, laissant son corps imposant se frotter contre celui sous lui, tentant avec succès de lui transmettre son désir grandissant sans utiliser de mots. Bill haletait légèrement à son oreille, remontant ses hanches nues pour les coller aux siennes, frottant leurs sexes bandés avec insistance. Tom avait déjà deux doigts en lui et quand il en glissa un troisième, le brun se cambra de douleur, puis de délice avant de fermer les yeux, laissant ses mains redescendre le long du dos du Roi pour les loger au creux des reins de celui-ci, le poussant encore un peu plus vers lui. Tom lui mordit gentiment la nuque avant de reprendre son mouvement de va-et-vient avec force et conviction ; il fallait que Bill soit prêt au plus vite.

Quand le brun attrapa son poignet en se mordant la lèvre, ses muscles internes se resserrant autour de ses doigts comme un étau, le Roi comprit qu'il était temps, que le moment de fusionner avec Bill était enfin arrivé à nouveau. Leurs regards se croisèrent et Tom pu lire dans celui de Bill une sorte de prière « sois doux, je t'en prie, sois doux. ». Il se pencha au-dessus de lui avant de s'étendre sur son corps délicat, faisant tout de même attention à ne lui causer aucun inconfort. Bill se mordit à nouveau la lèvre et le laissa se rapprocher de lui le plus possible avant d'enrouler ses jambes autour du bassin du Roi, se collant à lui alors que des filins de magie ne cessaient de voltiger autour d'eux, s'entremêlant et fusionnant sous leurs yeux.

Le jeune Roi attrapa la petite flasque d'huile à l'aide de l'un de ses filins et bien vite, l'antre chaud de Bill, tout comme son propre sexe, était enduit du liquide huileux à souhait. Le bel androgyne se cambra légèrement quand il entama son entrée, mais ne protesta pas, laissant Tom se loger en lui lentement tout en respirant lourdement au creux de son cou.

D'une main, Tom alla entremêler ses doigts à ceux de Bill, serrant fermement sa main dans la sienne alors que de l'autre, il se mit à caresser paresseusement son flanc, l'attirant encore un peu plus à lui alors que les hanches du monarque se mirent à bouger d'elles-mêmes. Le corps du brun les accompagna avec plaisir et très vite, ils se retrouvèrent pris dans un tango endiablé, leurs lèvres, leurs langues et leurs dents attaquant chaque parcelle de peau à leur portée. Le jeune Roi se surprit à apprécier, une fois de plus, étonnement beaucoup cette proximité, cette intimité qui l'avait reliée à sa concubine trois ans plus tôt. Il ne se souvenait pas d'une fusion aussi forte et prenante depuis lors.

Bien sûr, sa mère avait tenté de lui présenter une série de jeunes filles de bonne famille, mais jamais aucune d'entre elles n'avait suscité de l'intérêt de la part de Tom. Le monarque ne faisait que penser à Bill, à sa sombre chevelure, ses courbes délicates et son corps délicieusement souple, puis plus tard, aux formes qui étaient apparues au niveau de son abdomen, résultat de leurs ébats fougueux.

La simple pensée de ce ventre rond sur lequel il pourrait bientôt glisser ses mains en y sentant la vie le fit accélérer le rythme de ses poussées et bientôt, tous deux jouir de façon incontrôlée, pour l'un, tout contre l'autre et pour l'autre, dans le petit corps convulsant de l'autre.

« Bill ... » Souffla le Roi en se laissant aller tout contre lui.

Le jeune homme sous lui sourit doucement, attrapa son sexe et le fit se retirer de lui avant de fermer les cuisses et de les passer au-dessus de l'épaule de son Roi.

« Que fais-tu ? » Le questionna celui-ci à voix basse.
« J'ai entendu dire que cette méthode augmentait les chances de fécondation. »

Tom se redressa légèrement avant de s'emparer vivement des lèvres de l'androgyne entre les siennes, les mordillant, les embrassant, les suçant avec ferveur. Bill gloussa légèrement.

« Tom, c'est assez. C'est déjà la troisième fois aujourd'hui et le soleil est encore bien trop haut dans le ciel. »

Le monarque grogna, puis sourit avant de mordre doucement le cou de cygne de son amant.

« Mm, tu as raison. Et j'ai des obligations qui m'attendent. » Avoua-t-il à contrecoeur avant de déposer un dernier baiser sur la bouche rouge et gonflée de baiser du brun avant de se relever.

Bill se tourna sur le flanc, enfila sa robe de chambre en soie avant de se tourner vers le mur, remontant ses jambes contre l'un des piliers du lit à baldaquin. Tom lui jeta un coup d'½il tout en enfilant son pantalon.

« Enfile un sous-vêtement ou je ne pourrais plus répondre de mes actes. »

L'androgyne lui sourit, leva les yeux ciel, mais s'exécuta, et au moment même où il s'étendit à nouveau, soupirant de bien être, les doubles portes menant à la chambre s'ouvrirent en grand, laissant un petit bout d'homme apparaîtrent dans la pièce.

« Père ! » S'exclama-t-il, un grand sourire aux lèvres, en se jetant dans les jambes du jeune Roi.
« Petit Prince. » Le salua le monarque tout en lui souriant. « Que nous vaut cette visite impromptue ? » Demanda-t-il en finissant de boutonner sa chemise.

Le jeune prince Quentin lui tendit les bras dans l'espoir qu'il le porte au moment où un garde complètement essoufflé fit irruption dans la pièce, un air affolé sur le visage.

« Majesté, veuillez m'excuser de cette intrusion si soudaine, mais je n'ai pas réussi à rattraper le jeune Prince Quentin avant qu'il n'ouvre vos portes. »

Tom se contenta de lui lancer un léger sourire avant de se baisser pour attraper son fils et le serrer dans ses bras.

« Ce n'est pas bien grave. Vous pouvez retourner à votre poste Igor, je m'occupe de ce petit diable ! » Dit-il en chatouillant légèrement son fils.

Quentin éclata de rire et le garde sembla immédiatement soulagé.

« Très bien. » Dit-il en exécutant une parfaite révérence. « La bonne journée Majesté. » Puis il se tourna vers Bill qui s'était complètement rhabillé au moment où Quentin s'était précipité vers son père. « Seigneur Bill. » Ajouta-t-il avec un léger signe de menton et une autre révérence.

L'androgyne lui sourit et le garde repartit sans un mot de plus. La magie de Tom referma les portes derrière lui alors que Quentin tendait ses petits bras vers Bill, un grand sourire sur le visage.

« Maman ! » S'exclama l'enfant, les yeux brillants.

Les yeux du brun s'écarquillèrent, mais il se leva tout de même et prit le Petit Prince contre lui, caressant ses boucles blondes avec tendresse, le c½ur battant la chamade.

« Qui t'as donc dit de m'appeler ainsi ? » Souffla à son enfant.
« C'est Grand-père. » Répondit Quentin sur le même ton. « Il a dit que ça te ferait plaisir. Ca ne te fait pas plaisir ? » Demanda-t-il en penchant sa petite tête sur le côté, ses boucles glissant le long de ses épaules étroites.

Bill sourit, les yeux brillants et le serra un peu plus fort contre lui avant de lui embrasser délicatement la tempe.

« Si, ça me fait très plaisir Mon Ange. » Lui répondit-il la gorge nouée.

À travers ses yeux embués, Bill pu voir Tom enfiler sa veste en lui souriant doucement, les yeux brillants lui aussi et l'androgyne n'hésita pas à s'approcher de lui pour le prendre dans ses bras. Quentin posa sa petite tête sur l'épaule de son père et passa ses bras autour du cou de Bill avant de les regarder s'embrasser tendrement en silence.

« Quentin. » L'appela Tom sans quitter Bill des yeux.
« Oui, Père. »
« Maman et moi, nous aimerions bien t'expliquer quelque chose. »
Dit-il en acceptant l'enfant dans ses bras alors qu'une nourrice entrait avec Quil dans les bras.

Bill se précipita auprès d'elle et prit l'enfant tout contre lui, les grands yeux verts du nourrisson s'éclairant en apercevant les traits familiers de Bill. Le brun le sera contre lui et lui murmura quelques paroles insignifiantes avant de lui embrasser le front et de revenir auprès de Tom et de Quentin, la nourrice quittant la pièce sans un mot, un léger sourire aux lèvres.

« Bonjour Quil ! » S'exclama Quentin tout en se penchant vers celui qu'il considérait déjà pleinement comme son petit frère.

Le nourrisson posa sa main sur la joue du Petit Prince et la frappa doucement, puis la caressa, un grand sourire aux lèvres, poussant de petits cris joyeux. Tom se pencha à son tour et embrassa le front de l'enfant. Quil perdit son sourire pendant quelques secondes, jusqu'à ce que le Roi ne lui lance un sourire chaleureux accompagné d'un « Bonjour Quil » que le petit reconnu de suite. Il poussa encore quelques petits cris avant de laisser tomber sa tête contre l'épaule de Bill, frottant sa joue contre sa peau douce et chaude.

« Donc, » Reprit Bill en lançant un coup d'½il au bébé dans ses bras avant de reporter son attention sur son fils aîné. « Ton Papa et moi aimerions te parler de quelque chose. »

Quentin acquiesça vivement et se redressa dans les bras de son père.

« J'écoute Maman, j'écoute. »

Bill sourit et déposa un petit baiser sur sa joue ronde avant d'inspirer pour prendre la parole, mais Tom le devança.

« Il se pourrait bien que très bientôt, tu aies un petit frère ou une petite s½ur. » Lui dit-il en le regardant droit dans les yeux.
« Oh ! » S'exclama le Petit Prince, surpris. « Vraiment ? » Demanda-t-il, incrédule.

Tom acquiesça une fois avant de se tourner vers Bill.

« Oui, vraiment. »
« Ou est-il ? Ou est-il ?! »
S'écria-t-il soudainement et Tom sourit à la vue de son excitation plus que visible.
« Dans le ventre de Maman. » Lui expliqua-t-il calmement.

Les yeux de Quentin s'écarquillèrent et il tourna la tête vers Bill, pointant son ventre de son petit index. Tom acquiesça avant de poser une main sur le ventre de Bill, là où très bien bientôt, il en était convaincu, se trouverait une petite protubérance qu'il pourrait caresser encore et encore. Le brun sourit et posa sa main sur celle du blond avant de déposer ses lèvres sur les siennes dans un rapide baiser.

« Un nouveau bébé ... » Souffla le garçonnet en effleurant le ventre de Bill du bout des doigts. « Ce sera un garçon aussi ? »
« Peut-être. »
Dit Bill.
« Plus petit que Quil ? »
« Oh oui, beaucoup plus petit que Quil. »
Avoua le Roi.
« Je pourrais jouer avec lui ?! »
« Bien sûr, mais d'abord, il faut le laisser grandir dans le ventre de Maman pendant neuf mois. »


Quentin fit la moue.

« C'est beaucoup ... » Râla-t-il, ce qui fit légèrement rire ses deux parents.
« C'est parce qu'il faut beaucoup de temps pour faire un beau bébé. »
« Un beau bébé ... comme moi ! »
S'exclama-t-il en levant les mains au ciel.

Bill éclata d'un rire cristallin alors que Tom embrassait le tempe de son fils.

« Oui, un beau bébé comme toi ... » Souffla-t-il avant d'attirer Bill à lui et de lui embrasser la joue. « Maman et Papa vont faire un beau bébé comme toi ... »

Ecriture : 15 Août 2O1O & o6 Janvier 2O11
Publication : o6 Janvier 2O11


*♥*♥*♥*
By Guess' ® & Envy*
*♥*♥*♥*
...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.65.78) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Cassie

    01/11/2011

    Je viens de découvrir les deux "tomes" et j'aime + que tout cette histoire
    Merci <3<3<3

  • Estelle

    06/06/2011

    J'ai hâte de lire la suite.. Ça fait longtemps.

  • Camille

    09/04/2011

    Une suite depuis le temps qu'on attend sa serais pas mal je trouve ! enfin je dis ça, j'dit rien.

  • Thee-Lady-Diianaa

    04/02/2011

    "Un beau bébé comme moi" J'adore cette innocence.. !

  • bleibtxmitxmir

    19/01/2011

    Bonjour bonjour
    Je sais pas si tu te souvient de moi?
    Si non??
    Pas grave moi oui
    Je viens de lire sa et j'adore trop
    Je viendrai quand je pourrai pour lire les suites
    Bisous
    Cam

  • xx-jb-fr-fic-xx

    16/01/2011

    hannn la suiiiteuh quand je l'ai vu j'y ai juste pas cru quoi !!
    putaiin c'est trop magnifique mon dieu troop en plus la photo de l'article est superbe j'en reste scotche !!
    putainn cette mini fic ets juste trop magnifique j'aime troop et ton qui devient si doux hoo c'est trop chouu
    vraiment vivement la suite
    j'espere etre prevenu
    mercii !!

  • A fond dans Bill et Tom

    13/01/2011

    Tout mignon, tout doux chapitre. **

  • Tears-Torrent

    10/01/2011

    Jatten la suite avec une. Impatiente monstre

  • just-you-and-me483

    10/01/2011

    Ca c'est un putain de chapitre trognon à souhait *____*
    Vous allez me faire mourir niaise je vous jure *-*
    J'espère au moins qu'il n'y aura pas de complication avec le bébé...
    Je trouve qu'il s'avancent un peu vite...mais après tout...
    L'autre fois ça a bien fonctionné...pourquoi pas cette fois-ci...
    En tout cas, ça a beau être millieux tout ce que tu veux...
    Cette petite famille réunie, c'est trognon, je résiste pas *____*
    Bisouuuus <3

  • Des-Bill-Ich-Th

    09/01/2011

    coucou
    j'aime beaucoup la tendresse que l'on ressent dans ton chapitre entre bill et tom, hâte de lire la suite bisou.

Report abuse